Hache de pompier (f.)

code d'identification
ID 33
morphologie
métier
métier
holotype
MOT V Dv 0818 L=32cm l=23cm pds=990gr
holotype
MOT V 87.0249 L=38cm l=16,5cm pds=1150gr
holotype
MOT V 90.1191 L=37,5cm l=21,5cm pds=1000gr. Inscription: 20000 Volt.
holotype

MOT V 2000.0473 L=46cm l=25cm pds=1000gr

holotype
MOT V 2003.0058 L=88,5cm l=35cm pds=3250gr
holotype
MOT V 2010.0822 L=41cm l=16cm pds=1350gr
description

La hache du pompier sert principalement à casser les portes et fenêtres ouvertes, mais elle est utilisée à toutes sortes de fins (1).

Aujourd'hui, il ressemble beaucoup à la hache du bûcheron. La poignée droite se termine souvent par une petite sphère pour offrir une meilleure adhérence. Il n'est pas rare qu'il y ait une encoche au bas de la lame pour retirer les clous et un ressort renforce la connexion avec la tige (2).

Une hache pointue est très courante, c'est-à-dire une hache avec une pointe lourde en face du bord (3). Ici aussi on trouve souvent un ou deux ressorts. Aujourd'hui, il existe des haches de pompier en alliage anti-étincelles. La tige peut être courte (environ 35 cm) ou longue (environ 80-90 cm). Le manche court présente souvent de légères bosses sur toute sa longueur pour offrir une meilleure adhérence; lorsqu'il est isolé, il est généralement dentelé. Le manche de certains modèles se termine par une lourde pointe de fer. [MOT]

(1) Par exemple. pour enfoncer un piton de secours dans le mur. Certains modèles apparaissent dans les équipements militaires et de sécurité. Voir aussi la brise-glace pour briser le verre de sécurité dans un bus, un train ou un avion.

(2) Dans la plupart des pays, il existe des normes officielles pour les haches des pompiers. En Belgique, c'est le N.B.N. 395, publié en 1955.

(3) Lorsqu'une telle hache est réutilisée (par un artisan), la pointe est parfois sciée pour obtenir un marteau.