Bineuse à main (f.)

code d'identification

ID 132

morphologie

métier

métier

métier

holotype

MOT V 81.0009 L=130cm l=32cm h=97cm pds=?

alias

petite houe à bras (syn.) (Manufrance: 697)
description

La bineuse à main sert à trancher les racines des mauvaises herbes entre les lignes de plantes cultivées; on l’utilise aussi parfois pour émietter la croûte de surface de la terre, de manière à permettre une meilleure circulation de l’air et à lutter contre les remontées d’eau par capillarité (et donc contre le dessèchement).

Elle consiste généralement en deux roues métalliques (diam. env. 35 cm), chacune munie à son axe d’une tige qui maintient une plaque de métal, juste derrière elle, à bonne hauteur. Ces deux plaques trapézoïdales sont reliées par un étrier et pourvues de 2-3 rainures dans lesquelles on visse des couteaux ou ratissoires en oblique et à la largeur souhaitée. On pousse le tout devant soi au moyen de deux bras de bois (env. 130 cm). Il existe aussi des bineuses à main à roue unique, avec lesquelles on sarcle l’intervalle entre deux lignes de plantes, cela contrairement à ce qui se passe avec le modèle à deux roues, qui travaille de part et d’autre d’une ligne. De nos jours, on trouve un modèle avec roue en caoutchouc (diam. env. 25-60 cm) dans lequel les sarcloirs peuvent être remplacés par la lame d’un buttoir à main ou d’un cultivateur (à main) (1). [MOT]

(1) P. ex. LOGAN: 73.