Ecang (f.)

code d'identification

ID 804

morphologie

métier

métier

holotype

MOT V 98.0399 L=71cm l=27,5cm pds=300gr

alias

espade (syn.)
description

Dans le traitement du lin, le broyage des tiges à l'aide de la macque - destiné à libérer les fibres- est suivi de l'écangage.

L'écang est une longue palette en bois de hêtre, de frêne ou de noyer d'environ 30 à 40 cm de long (1), dont un long côté est effilé, montée sur une poignée en bois. Un autre modèle est constitué de deux lames superposées, ce qui permet de battre le lin deux fois d'affilée. L'écang est utilisé avec une planche à écanguer placée à la verticale. A environ 1 m du sol, cette planche est découpée de telle façon que le lin tenu dans la main gauche puisse s'y loger pendant que l'écang s'abat sur lui.

Une série de 8 à 12 écangs fixée sur une roue et actionnée à la main, au pied ou au moyen d'un manège, est appelée roue à écanguer. [MOT]

(1) STARA-MORAVCOVA: 88 cite deux formes d'écang: l'écang ovale et l'écang trapézoïdal.