Griffe de jardinier à manche long/griffe de jardinier à manche court (f.)

code d'identification

ID 981

morphologie

métier

holotype

MOT V 82.0233 (à manche court) L=49cm l=6cm h=9cm pds=240gr

holotype

MOT V 91.0447 (à manche court) L=31,5cm l=4cm pds=150gr

holotype

MOT V 96.0095 (à manche court) L=26cm l=8cm pds=50gr

holotype

MOT V 99.0234 (à manche long) L=140cm l=9cm pds=550gr

holotype

MOT V 2002.0143 (à manche court) L=36cm l=8cm pds=250gr

alias

griffe à fleurs (syn.) (Nouveau Larousse ménager: 628)

alias

griffe piocheuse (syn.)

alias

griffe à désherber (syn.) (PELLERIN: 37)
description

Contrairement au cultivateur (main), qui est tiré de façon continue, la griffe est actionnée par à-coups, ce qui lui permet d’ameublir la surface du sol. Elle est plus étroite (env. 5-10 cm) et donc surtout destinée aux espaces réduits séparant les lignes et les légumes du potager.

La griffe est pourvue de 3 à 5 dents rondes et pointues (celle du milieu dépassant les autres) et d’un manche de bois ou de plastique (env. 20-140 cm) avec douille. Si le manche est long, le jardinier travaille debout; s’il est court, le travail s’effectue penché ou accroupi.

Un autre modèle présente de grosses (env. 0,5 cm) dents plates, disposées en une rangée, reliées au manche par une soie. On le distingue d’un modèle tout en métal, utilisé en quincaillerie pour retirer des clous d’un tas (1).

Enfin, il existe un modèle à deux dents larges (env. 1 cm) et plates et longue soie (env. 35 cm) introduite dans un manche de bois (env. 15 cm).

Voir aussi serfouette, fourche de fleuriste, émietteur et crochet à fumier. [MOT]

(1) Selon SELLENS: 307, ce modèle est également indiqué comme griffe.