Serpette de jardinier (f.)

code d'identification

MOT V 83.0540

morphologie

morphologie

métier

métier

holotype

MOT V Dv 0721 (Turks) L=16cm B=29cm G=90gr. Opschrift: MOSTAFA CONUL N°1.

holotype

MOT V Dv X 0682 L=18,5cm B=3,5cm G=94gr. Opschrift: afb ster.

holotype

MOT V Dv X 0733 L=21cm B=5cm G=100gr

holotype

MOT V Dv X 0734 L=26cm B=9,5cm G=220gr. Opschrift: HAVARD.

holotype

MOT V 83.0540 L=13,5cm B=4,5cm G=40gr

holotype

MOT V 91.0524 L=32cm B=22cm G=600gr. Opschrift: O M.

holotype

MOT V 98.0156 L=20,5cm B=7cm G=70gr. Opschrift: NOGENT.

holotype

MOT V 98.0257 L=22cm B=9cm G=50gr

holotype

MOT V 99.0135 L=26cm B=10cm G=300gr

holotype

MOT V 2000.0006 L=17,5cm B=3,5cm G=105gr. Opschrift: BOULAY. CH afb snoeimes.

alias

serpillon (syn.) (N.L.I.)

alias

couteau-émondoir (syn.) (Le Nécessaire: 193=DAVID 1975a: 190)

alias

couteau de jardinier (syn.) (ARMINJON & BLONDEL: 243)
description

La serpette sert à tailler les arbustes, jeunes arbres et ceps de vigne. Il s'agit d'un couteau à tranchant généralement courbé, dont la lame de 8 à 15 cm de long est fixe ou pliante. Dans le premier cas, la lame est fixée au manche par une soie ou enfoncée dans une fente. Dans le second cas, la lame tourne autour d'un axe et le couteau est maintenu ouvert grâce à un ressort. Lorsque le tranchant est droit, il se situe souvent en oblique par rapport au manche (1). Celui-ci, de bois, de corne (2) ou d'os (3), est souvent courbé pour offrir une meilleure prise (4); la serpette s'utilise en effet en tirant, généralement avec la pointe tournée vers le haut (5). La serpette turque est dentée comme une scie et est exclusivement utilisée pour tailler les ceps de vigne (6).

Aujourd'hui, la serpette est le plus souvent remplacée par le sécateur, qui permet de travailler plus rapidement mais dont la coupe est moins nette. L'outil est utilisé par certains vanniers au lieu de la serpette de vannier. [MOT]

(1) Par exemple BURVENICH: 93.

(2) Par exemple HOCQUART & NOISETTE: 46 (= DAVID 1975a: 112).

(3) Par exemple VAN HERTUM: 386.

(4) Pour recéper les chênes, on utilise en Allemagne une serpette avec poignée en T (KOLTZ: 38) (= DAVID 1975a: 255).

(5) Cf. dans DUHAMEL DU MONCEAU 1760: 326 une serpe fixée sur un sabot. Ici, le travail se fait probablement par pression.

(6) PAGE: 1238.