Ebranchoir (m.)

code d'identification

ID 331
morphologie

métier

métier

holotype

MOT V 88.0625 L=67cm l=28cm pds=1950gr

holotype

MOT V 90.0238 L=95cm l=12cm pds=2500gr. Inscription: J HAVART.

holotype

MOT V 95.0306 L=51cm l=12cm pds=1550gr

holotype

MOT V 2012.0229 L=90cm l=12cm pds=2418gr

alias

sécateur à deux mains (syn.)

alias

sécateur-elagueur (syn.) (Larousse agricole: 2.550)

alias

coupe-branches (syn.) (MATTOT: 169)

alias

sécateur forestière (syn.) (JOIGNEAUX 1863: 861)

alias

coupe-souches (syn.) (Nouveau Larousse ménager: 1015)
description

L'ébranchoir sert à tailler les arbustes épineux et à couper des branches trop épaisses pour le sécateur (jusqu'à environ 2,5-3 cm d'épaisseur).

Cet outil se compose de deux leviers du premier genre tournant autour d'un axe, parfois de deux leviers composés. Les lames d'environ 5 cm de long à tranchant courbe se transforment en soies fichées dans des poignées en bois de 40-50 cm de long; exceptionellement, ces soies sont remplacées par deux bandes de métal qui sont fixées sur les poignées au moyen d'un boulon (1). Une des lames se termine parfois par un petit crochet permettant de tirer la branche vers soi. Il existe également des ébranchoirs dont une lame est remplacée par une petite enclume. Il existe également des ébranchoirs dont une mâchoire est double, non tranchante mais dentelée.

L'osiériste utilise parfois un ébranchoir à bras recourbés qui évitent de devoir se baisser trop pour couper à ras du sol.

Voir aussi cisailles à tailler les haies. [MOT]

(1) Aujourd'hui, l'ébranchoir est entièrmenet en métal.