Louchet de tourbière (m.)

code d'identification

ID 958
morphologie

métier

métier

holotype

MOT V 89.0239 L=114cm l=20cm pds=1600gr

holotype

MOT V 89.0241 L=143cm l=24cm pds=1250gr
description

Après avoir fauché l’emplacement à l’aide d’une faux à gazons ou d’une faucille et enlevé les gazons avec le lève-gazon, le tourbier utilisait le louchet de tourbière pour extraire la tourbe (1) qui, après séchage, serait utilisée comme combustible ou engrais.

Il s’agit d’une bêche métallique (env. 15 x 20 cm), à un ou deux bords relevés, légèrement courbée (env. 10-25°) par rapport à son manche à boule ou en T (75-120 cm). Le tranchant peut être droit ou oblique (2) et est, comme celui du louchet, planté verticalement dans le sol (3) (env. 20-25 cm). Il en résulte une rainure parallélépipédique (env. 20 x 15 x 10 cm). Les bords relevés servent à trancher la tourbe et à maintenir la motte. [MOT]

(1) Selon GOOSSENAERTS: s.v. vapeur, "une fois le travail terminé à la tourbière, le louchet était transformé en houe afin de pouvoir creuser plus facilement les trous de pommes de terre".

(2) CROMPVOETS: 56 montre une illustration où le fer est en forme de cœur.

(3) Un louchet est utilisé pour couper horizontalement la tourbe (HOVE: 23; BORCHGREVINK: 70).