Recherches

Rechercher sur notre site

Recherchez ici notre site Web en entrant un mot clé ou en choisissant une base de données ci-dessus pour effectuer une recherche spécifique.

Chercher


Les résultats de recherche 14,141 - 14,150 14,172 résultats trouvés
Ecumoire (m.)
Pince à cors (f.)
Appareil à tordre les ligatures (m.)
L’appareil à tordre les ligatures (1) est avant tout utilisé (notamment par le paysan ou le meunier) pour fermer de grands sacs avec un fin (env. 1 mm) fil de fer pourvu aux deux extrémités d’une boucle dans laquelle le crochet de l’outil est introduit. En tirant la poignée (vers sa position initiale), on tord automatiquement le fil de fer sur lui-même. Le coffreur-ferrailleur utilise également cet outil pour lier les tiges des coffrages. Chaque intersection est en effet ligaturée par un fil. Le couvreur en chaume utilise l'appareil pour attacher le roseau aux tiges de la bande avec du fil de fer (2). [MOT] (1) Dénomination inconnue. (2) Les gens avaient l'habitude de faire un nœud dans un orteil (Trefois 1942: 188).
Pince à feuillard en acier (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais. Voir aussi le sertisseur de feuillard en acier. [MOT]
Peigne à ongles de fourreur (m.)
Peigne de fourreur en acier à grosses dents (environ 1 cm de long; environ 2 mm de large) et un manche en bois. Ce peigne est utilisé pour desserrer le morceau de peau qui a été cloué sur une planche de bois pour sécher. Un tel clou pour fourrure s'insère juste entre les dents du peigne, de sorte que l'ongle peut être soulevé de la planche. La pointe du peigne est maintenue à plat sur la planche et avec la main droite on effectue un mouvement ascendant le long des ongles. La fourrure ne peut pas être étirée en retenant la peau avec la main gauche lors du retrait de l'ongle. [MOT]
Peigne de fourreur (m.)
Le peigne de fourreur est un peigne en cuivre, dont une moitié est sertie de grandes dents (environ 4 par cm) et l'autre moitié avec des dents plus fines (environ 7 par cm); les pointes sont toujours émoussées pour ne pas endommager la fourrure lors du peignage. Le fourreur peut également utiliser un autre peigne en acier qui convient aux matériaux plus grossiers, par exemple atteints de mites ou pour lesquels le peigne en cuivre n'est pas assez tranchant. Voir également le peigne à ongles de fourreur et le peigne à phoques. [MOT]
Peigne à phoques (m.)
Le peigne à phoques (1) est un peigne métallique allongé (environ 15 cm) avec des dents relativement courtes (environ 5 à 7 mm) et fines (environ 1 mm) que le fourreur utilise pour traiter les fourrures à poil court ou rasé, y compris phoques et lions de mer, pour peigner les imperfections et éclaircir les branches. Voir aussi peigne de fourreur. [MOT] (1) Propre nom encore inconnu
Scie à main pour plancher (f.)
Ce texte sur la scie à main pour plancher (1) ne peut être consulté qu'en néerlandais.(1) Dénomination inconnue.
Peigne à cheveux pour brosse (flattop) (m.)
Sertisseur de feuillard en acier (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais. Voir aussi la pince à feuillard en acier. [MOT]