ID-DOC: recherche générale

Ci-dessous, vous pouvez entrer un mot-clé général et effectuer une recherche générale.

??? Ce que signifient ces points d'interrogation? Ils vous signalent que nous connaissons ces outils mais pas leur dénomination française. Pouvez-vous nous aider?

N’hésitez pas à nous contacter si vous ne retrouvez pas un outil ou si vous rencontrez d’autres problèmes avec notre page de recherche.

Chercher: outil


Les résultats de recherche 1 - 50 1,298 résultats trouvés
???
Outil à main monoxil (généralement en hêtre ou en saule) en forme de couteau, pour débarrasser la forme de pierre des restes d'argile et de sable après chaque pierre faite. Un morceau de fer est également utilisé. [EMABB]
???
Voir aussi bêche à recouvrir.
Clé pour collier à faux (f.)
Clé mâle carrée qui desserre ou resserre l'anneau qui fixe une lame de faux à la tige. Une corde peut être enfilée dans le trou à l'extrémité du levier. Cette est disponible en une seule taille. [MOT]
Pince pour verres de lunettes
L'opticien peut facilement tenir les verres de lunettes avec des pinces à lunettes. Les mâchoires sont constituées de deux plaques rondes recouvertes de caoutchouc à l'intérieur. De cette façon, les lunettes ne sont pas endommagées et vous avez une meilleure adhérence. Une mâchoire est montée sur un ressort, de sorte que la pression est appliquée plus doucement sur le verre. Cette mâchoire peut également se déplacer légèrement vers le haut ou vers le bas. L'autre mâchoire est légèrement plus grande et creuse à l'intérieur pour le côté convexe du verre. Un ressort ouvre la pince automatiquement. [MOT]
Ecarte-pneu
Le garagiste utilise l'écarte-pneu pour vérifier l'intérieur du pneu. Ceci est nécessaire après toute réparation de la chambre à air, car il est fort possible que des pièces tranchantes collent encore à travers le pneu. Les fractions peuvent également être déterminées. Si le pneu n'est pas trop rigide, vous pouvez le plier avec vos mains. Un écarteur de bande est nécessaire pour les pneus plus gros. Avec la vis de réglage, il est possible de fixer l'écarteur-pneu dans n'importe quelle position. [MOT]
???
Cet outil à main a une roue métallique rainurée (environ 1,5-2 cm de diamètre) qui est fixée à un arbre métallique, parfois légèrement incurvé, qui est muni d'un manche en bois. La longueur totale est d'environ 14 à 18 cm et la roue a 3 à 7 rainures par centimètre.Le cordonnier utilise cette roue pour imiter une couture cousue à la main sur le bord supérieur de la semelle de la chaussure ou pour fixer les points de suture sur ce bord; il est toujours chauffé avant utilisation.Il existe également des modèles avec des roues interchangeables. La poignée en bois est généralement creuse et peut être dévissée pour que les roues puissent y être rangées. La roue elle-même est maintenue en place par un crochet mobile qui se ferme autour de l'axe de l'outil. [MOT]
Fer à dorer
Outil à main que le relieur utilise pour décorer et dorer des livres reliés en cuir. Il a une lame en forme de T, souvent en cuivre, dont l'extrémité étroite (environ quelques mm) est légèrement courbée et munie d'un motif de filet, fixée dans un manche en bois. Après chauffage, le fer à dorer est pressé sur le cuir (doré), pour obtenir un motif de filet. Voir aussi le composteur du relieur. [MOT]
???
Outil à main pour faire des tranches ondulées de pommes de terre ou des frites ondulées.
Peigne à ongles de fourreur
Peigne de fourreur en acier à grosses dents (environ 1 cm de long; environ 2 mm de large) et un manche en bois. Ce peigne est utilisé pour desserrer le morceau de peau qui a été cloué sur une planche de bois pour sécher. Un tel clou pour fourrure s'insère juste entre les dents du peigne, de sorte que l'ongle peut être soulevé de la planche. La pointe du peigne est maintenue à plat sur la planche et avec la main droite on effectue un mouvement ascendant le long des ongles. La fourrure ne peut pas être étirée en retenant la peau avec la main gauche lors du retrait de l'ongle. [MOT]
???
Outil à main avec lequel le maroquinier découpe des formes décoratives du cuir. Il s'agit d'un ciseau en acier (env. 10-15 cm de long) sans manche avec une lame dentelée ou ondulée qui peut être plate et évasée, semi-circulaire ou circulaire (cf. l'emporte-pièces). Ce ciseau est placé sur le cuir et frappé avec un marteau; la forme souhaitée est découpée dans le cuir. [MOT]
???
Outil constitué d'une pince en fil de fer ou plaque de fer, fixée à un manche en plastique ou en bois (environ 50-150 cm) et dans laquelle une éponge peut être serrée.Par exemple, il est facile de laver les fenêtres hautes et vous n'avez pas à mettre vos mains directement dans l'eau. Le presse-éponge est souvent associé à un essuie-glace. [MOT]
???
Ce crochet de potier est un outil manuel avec une lame à angle droit (environ 2 cm sur 0,5-1 cm) qui peut prendre différentes formes: rectangulaire avec ou sans coins arrondis, triangulaire, etc. Il peut être entièrement en métal ou avoir un manche en bois. Il peut également y avoir une lame en forme de spatule à l'autre extrémité. Ce crochet est utilisé par le potier pour mettre à jour la forme d'un pot tourné en tournant. S'il est maintenu contre le pot, une certaine quantité d'argile est coupée. [MOT]
???
Ciseaux de maroquinier (environ 20 cm), dont une lame est rectangulaire (environ 8 cm sur 1 cm). Les mâchoires sont toujours maintenues perpendiculaires au matériau pour éviter des arêtes de coupe irrégulières dans le cuir. [MOT]
???
Le cordonnier coupe le bord de la semelle avec cet outil après qu'il a été cousu. L'outil à main a une tête circulaire avec une coupe oblique en haut et un guide d'épaisseur avec un bord recourbé en haut. Ce bord garantit qu'aucun dommage n'est causé au cuir supérieur. La tête est fixée dans un manche en bois ou en métal creux. [MOT]
Pince pour pierre d'alun
Si on souhaite frotter la peau avec de l'alun après le rasage, on peut serrer la pierre d'alun dans un clip spécial. Il a une mâchoire avec un bord rectangle avec des dents triangulaires, qui est réglable au moyen d'une vis. [MOT]
Essoreuse à vadrouille (f.)
L'essoreuse à vadrouille est un appareil avec lequel vous pouvez facilement essorer une vadrouille. Un modèle est un récipient en métal perforé (environ 20 cm de large ; environ 35 cm de haut) avec une anse qui peut être suspendue au bord d'un seau. La vadrouille humide est mise en place et le levier enfoncé; deux pièces en plastique robustes se déplacent maintenant vers le bas et extraient l'eau de la vadrouille. [MOT]
Alêne (f.)
Pour coudre de petits trous dans le cuir lors de la couture, on utilise une alêne. C'est un poinçon mince en acier de section ronde ou triangulaire. Il peut être droit ou courbe. Certains modèles ont des aiguilles remplaçables qui peuvent être stockées dans la poignée. [MOT]
Aiguiseur à raison de sûreté (m.)
Il existe différents modèles d'affûteuses pour affûter les lames d'un rasoir de sûreté. Dans le passé, les gens utilisaient un cuir à repasser sur laquelle ils poussaient le couteau d'avant en arrière.  On peut également utiliser une pierre à huile concave pour affûter les lames. [MOT]
Bouloir à purin (m.)
Outil le plus souvent fabriqué par l'utilisateur, servant à remuer le purin avant de le puiser dans la fosse à l’aide d' une  écope à manche. Le bouloir à purin consiste en un long manche de bois avec à une extrémité une planche fixée transversalement (env. 40-100 cm sur 15-20 cm) (1), souvent renforcée par deux lattes de soutien ou deux lanières de cuir. La longueur du manche dépend de la profondeur de la fosse. Un autre modèle est fait d'une tôle courbée sur laquelle est soudée perpendiculairement une longue douille dans laquelle est fichée un manche de bois (2). Deux tiges relient la tôle et la douille. A distinguer du bâton servant au pêcheur à chasser les poissons vers les filets ou à les déloger de la vase. [MOT] (1) VAN LEUVEN: 40. (2) Exceptionellement le boutoir à purin est entièrement en métal (DEVLIEGHER: 45).
Boucharde (f.)
La boucharde est un marteau à tête allongée (environ 10-20 cm de long, 2-5 cm de large) en acier trempé avec des dents pointues en forme de pyramide sur les deux faces et un manche en bois (environ 30-40 cm), pour aplatir la pierre naturelle. Cette technique s’appelle le bouchardage. À partir du 17e siècle, la boucharde a été utilisé pour la pierre dure, jamais pour la pierre tendre ou le marbre. Comme les dents s'usent rapidement, il existe des modèles à tête interchangeable. L'inconvénient de cet outil est qu'il provoque parfois des fissures qui accélèrent l'altération de la pierre. Voir aussi le ciseau boucharde. [MOT]
Bondax (m.)
Le bondax (1) du charpentier. (1) Tire-boucler(s) (également tire-boucher: RUMPF 1 UNVERZAGT: 3. 566; tire-boucles: (N.L.I.) désigne-t-il le bondax ou le piochon? JOUSSE 1627: 2,4 (également 1751:9) et DIGEON: 69 parlent de bisaiguë et de tire-boucler. Il s'agirait donc bien de deux outils différents. Pour le premier auteur, il servirait "pour dégauchir le dedans des mortaises". Cela laisserait supposer qu'il s'agit du bondax puisque le piochon sert à creuser la mortaise.
Bouloir (maçon) (m.)
Le bouloir du maçon
Ouvre-boîtes (m.)
Les ouvre-boîtes peuvent également être combinés avec un décapsuleur, un tire-bouchon ou un couteau de poche. Voir aussi perce-boîte.  Plus d'information technique sur cette page en néerlandais. [MOT]
Bêche de jardinier (v.)
Aujourd’hui, il s’agit d’une bêche avec fer plus ou moins rectangulaire ou triangulaire, environ un tiers plus long que large (env. 27 x 18 cm), fixé dans le prolongement d’un manche à boule, en T ou en D (1). La dimension du fer détermine la force nécessaire au soulèvement et au déplacement de la motte (2). Le fer de la bêche de jardinier est parfois pourvu d’un repose-pied qui évite à l’utilisateur d’user ses chaussures. Exceptionnellement, une allonge est fixée au-dessus du fer pour utiliser l’outil comme louchet (3). Jadis, la bêche était entièrement en bois. Elle était alors ferrée. Les dimensions et la forme du fer pouvaient varier fortement. En Irlande, il existait même des bêches asymétriques (4). La bêche de jardinier est utilisée pour bêcher le jardin ou les champs, pour transplanter les plantes et pour creuser (5). [MOT] (1) La longueur de l’outil varie d’une région à l’autre. Ainsi, on utilise en Belgique des bêches de 110-120 cm de long et en Italie des outils...
Brosse à pocher (f.)
Brosse utilisée dans la peinture au pochoir pour appliquer la peinture dans les zones découpées du pochoir consistant en lettres, chiffres ou décorations. Vous pouvez également éclabousser de la peinture avec, en combinaison avec une grille à pochoir. Le brosse à pocher consiste en une brosse ronde et droite de poils de porc blancs fermement courts (environ 2 cm) (largeur d'environ 0,4 à 3,7 cm), partiellement entourée d'un manchon métallique dans lequel, de l'autre côté, un court (environ 6 cm) bâtons de manche en bois. [MOT]
Bouvet à plat (v.)
En concernant cet outil du carrossier, pous pouvez lire cet article en anglais. [MOT]
Calibreur de mottes manuel (m.)
Les plantes qui ont besoin d’une longue période pour fructifier, comme les melons, sont généralement semées directement dans un bloc de terre pressé en forme de motte (2), qui sera plus tard mis en pleine terre avec le plant. Ce moyen est aussi utilisé pour accélérer la croissance de diverses espèces comme la laitue, l’endive, le chou-fleur, la tomate, etc. Le calibreur de mottes (1) est un cube ou un cylindre de fer creux ouvert de deux côtés (env. 2-10 cm) (3), fixé à un manche en T, qui sert à former des mottes. On presse l’outil dans la terre puis on le retire avec une petite motte qui est éjectée à l’aide d’un levier. En même temps, on creuse un trou de plantation dans le sol. [MOT] (1) Outre les calibreurs de mottes manuel, il existe des appareils de table et d’autres qui fonctionnent à l’électricité (VAN LEUVEN: 57). (2) V.A.W.P.: 3.220. (3) Le calibreur peut également être pourvu de plusieurs compartiments pour façonner plusieurs mottes...
Brosse pour flûte à bec (f.)
Brosse longue (environ 20 cm) et étroite avec des fils de laine courts (environ 2 cm) torsadés entre un fil de fer.La brosse est utilisée pour sécher l'humidité de condensation à l'intérieur de la flûte (alésage) après la lecture. L'espace de noyau peut simplement être séché par soufflage. [MOT]
Brosse à tonneaux (f.)
Brosse utilisée dans une brasserie pour poncer et laver les tonneaux à l'intérieur (1). La partie travaillante est en bruyère, fanons, etc. et fixée à un manche en bois (environ 100 cm). [MOT]
Brosse à vinyle (f.)
Brosse à vinyle en velours.
Chaquitaclla (f.)
La chaquitaclla (1) est un outil agricole typique des Andes dans le sud du Pérou et dans le nord de la Bolivie. L'homme l'utilise pour ameublir le sol resté longtemps en jachère, en faisant basculer les mottes - comme avec la laya espagnole -, après quoi la femme plante les tubercules de pommes de terre et les enfouit avec ses mains (2). Il n'est pas rare qu'un groupe d'hommes travaillent côte à côte; dans ce cas, ils font basculer une bande de terre en une fois. Bâton à fouir au départ, la chaquitaclla s'est dotée d'une extrémité métallique tranchante, d'une poignée courbe ou droite et d'un repose-pied. Le manche est long d'environ 1 à 1,5 m et épais d'environ 6 cm. Le repose-pied se compose de deux bâtons d'environ 20 cm de long attachés parallèlement entre eux à environ 45 cm de haut. Poignée et repose-pied sont fixés au manche à l'aide de lanières de cuir de lama ou de bovin. En cas de travail sur des pentes escarpées, une poignée placée plus bas - près du repose-pied - est plus pratique pour...
Broyeur de pommes de terre (m.)
Le broyeur de pommes de terre sert à couper les pommes de terre cuites en morceaux comme aliment pour le bétail. Entièrement métallique, il se compose d'un entonnoir de remplissage d'environ 35 à 40 cm et d'environ 23 cm de haut. Le fond de cet entonnoir est percé d'une douzaine de fentes de 1,5 cm de large. Dans ces fentes tournent des dents placées verticalement et en spirale sur un axe; elles sont longues d'environ 7 cm et ont un diamètre de 0,7 cm. L'axe est actionné à l'aide d'une manivelle. Le broyeur de pommes de terre est installé au-dessus d'un tonneau ou d'une cuve en bois et les pommes de terre sont chargées dans l'entonnoir de remplissage. Ensuite, on tourne la manivelle et les dents happent les pommes de terre qui sont comprimées dans les rainures et coupées en morceaux. [MOT]
Brosse métallique pour nettoyer les limes (f.)
Brosse en acier faite de fils métalliques courts (environ 1 cm) pliés qui dépassent à travers un morceau de tissu épais (environ 0,4 cm). Ce dernier est collé sur une planche mince (longueur environ 10-15,5 cm; largeur environ 2,5-5,5 cm) avec une poignée ou un bloc de bois. Une brosse de lime est utilisée pour enlever la limaille de bois ou de métal du coupe-lime. Le brossage se fait en direction de la coupe. [MOT]
Chaîne rince-tonneaux (f.)
Chaîne à maillons carrés ou en forme de S qui est secouée dans un tonneau pour la nettoyer. Souvent, un poids est attaché à une extrémité et une bascule en bois ou en fer à l'autre. Parfois, les liens peuvent être recouverts de crin de cheval (1). [MOT] (1) Par ex. fig.30 dans QUICKE: 67.
Canne avec fourche (m.)
(1) (1) Pas de dénomination propre.
Buttoir à main (m.)
Petite charrue métallique tirée à la main, composée d’un double versoir formant un angle d’environ 45°, d’une douille (1) et d’un manche (env. 140 cm). Le buttoir à main est utilisé au potager pour butter les lignes de plantes cultivées (pommes de terre, céleris, chicons, asperges…), c’est-à-dire pour les rehausser avec de la terre prise dans les intervalles entre lignes. Le but est d’éviter l’excédent d’eau au pied du végétal, de garder le col de certaines plantes enterré pendant leur croissance ou de faciliter la récolte (2). Voir aussi bineuse à main. [MOT] (1) La partie travaillante permet parfois d’y adapter un manche multifonctionnel (COENEN: 2). (2) S.v. charrue, le Grand Larousse encyclopédique (Paris, 1960) signale qu’un outil de même forme était utilisé pour déterrer les anguilles de sable à marée basse.
Chemin de fer (m.)
Le chemin de fer sert à surfacer les pierres tendres comme la marne après avoir travaillé la pierre avec le marteau taillant, la charrue ou la gradine. Il existe une grande variété de modèles et de tailles en fonction de la surface à travailler. C'est un bloc de bois avec manche ou poignée. Dans la semelle sont enchâssées des lames en acier, à dents ou sans dents, à angle droit par rapport à la direction du bloc de pierre à raboter. Vous trouverez plus d'information technique de cet outil sur cette page en version néerlandaise. [MOT]
Cale pour manoeuvre de wagons (f.)
Cale en bois ou en métal - aujourd'hui en plastique - généralement avec une surface supérieure concave et une poignée en bois ou un support métallique. La cale est placé contre la roue d'un véhicule ou d'un chariot pour le ralentir ou l'arrêter. Les cales d'arrêt pour les voies ferrées sont réalisés selon le plan en chêne ou en orme; la tige (environ 90 cm), en frêne ou en acacia (1). [MOT] (1) ''Kleine houten voorwerpen'': 3.
Chasse (f.)
La chasse est un ciseau court et lourd avec un tête aplatie (environ 4 mm de large) pour couper de gros morceaux d'un bloc de pierre naturelle brute, comme première étape pour bien commencer la ciselure. La chasse est percutée par la massette de tailleur de pierre.Le paveur s'en sert pour casser les excès de dalles et fendre les bordures (1).La chasse se distingue de la charrue et du ciselet. [MOT](1) JELLEMA: 38-39.
Brosse à cirer (f.)
Une brosse à cirer est utilisée pour polir les parquets. Il s'agit d'une brosse à poils courts située sous une plaque rectangulaire en métal fixée à un long manche (environ 1,30 m), en bois ou en métal. Lorsque le parquet ciré est presque sec, il est frotté avec une brosse à cirer jusqu'à ce qu'il soit beau et brillant. [MOT]
Cisailles à tailler les haies (f.)
Les cisailles à tailler les haies remplacent le sabre de jardinier (Cfr. machette). Elles se composent de deux leviers du premier genre tournant autour d'un axe. Les lames d'environ 25-30 cm de long à tranchant droit se situent dans le même plan que les bras ou dans un plan légèrement oblique. Certains modèles ont une lame partiellement dentée du côté de l'axe, ce qui permet de couper des branches relativement épaisses (jusqu'à environ 1,5 cm) sans qu'elles ne glissent. Les branches des cisailles se terminent par deux soies fichées dans des poignées de bois d'environ 25 cm; dans quelques cas, les poignées de bois sont fichées dans deux douilles. Deux coussinets en caoutchouc sont parfois fixés aux branches pour amortir le choc lors de la coupe. Un autre modèle de cisailles à tailler les haies est également composé de deux leviers du premier genre tournant autour d'un (ou de deux) axe(s) mais se terminant tous deux par une série de dents. En actionnant les branches, les dents glissent...
Cisaille à osier (f.)
Cisaille à pied (f.)
Cognée (f.)
La cognée (1). (1) Jadis, la hache à équarrir était appelée cognée et on parlait du charpentier de petite et de grand cognée pour distinquer le menuisier du charpentier. Actuellement, le terme cognée désigne surtout l'outil du bûcheron: le Grand Larousse Encyclopédique mentionne les deux acceptions mais parle d'un outil à fer étroit, donc de la hache de bûcheron.
Coin à fendre (m.)
Le coin à fendre (1) (1) Egalement ébuard pour le coin de bois (N.L.I.).
Coin à manche (m.)
Le coin à manche
Compas droit à pointes sèches (m.)
Compas droit à pointes sèches (1) (1) Aussi compas à secteur.
Compas de charron (m.)
Le compas de charron est un bloc de bois à six côtés avec trois points de fer dans chaque plan. Ce compas sert à marquer le diamètre des moyeux afin de tourner et percer le bois. [MOT]
Coupe-bordure (à lame rotative) (m.)
Outil constitué d’un rouleau en caoutchouc et d’un fin disque en forme d’étoile (diam. env. 15 cm) dont les pointes glissent sur une plaque fixe (1), avec lequel on coupe les bords rectilignes du gazon. La partie travaillante est fixée dans un étrier. Celui-ci se termine par une douille dans laquelle s’emboîte un long manche (env. 120 cm). Jadis, on utilisait aussi un disque de fer finement dentelé ou non (2) (diamètre env. 26-28 cm; épaisseur env. 2-3 mm) tournant autour d’un axe et fixé à un manche de bois (cf. roulette de charron). Parfois, la lame est pourvue sur les deux côtés d’un disque (diamètre env. 16-18 cm; épaisseur env. 1,5mm), le tout relié par le centre. Ces disques servent de roues et évitent que l’outil ne pénètre trop profondément dans le sol (3). Contrairement au coupe-bordure  à lame fixe, le coupe-bordure à lame rotative coupe par rotation. Cf. également tranche-gazons. [MOT] (1) Comme des ciseaux dont les deux lames glissent l’une sur l’autre. (2) Selon DEBY (dans DAVID 1975a: 140), on...
Conscience pour bêche à cramponner (f.)
Une bêche à cramponner est enfoncée dans le sol avec le ventre, munie d'une conscience (1) servant de protection.Il se compose d'une plaque ovale en fer ou en cuir, généralement recouverte de tissu ou de paille à l'intérieur (2) et recourbée légèrement concave pour saisir facilement l'extrémité de la bêche à cramponner afin qu'elle ne glisse pas, et autour de la surface, cela vient en contact avec l'abdomen, le plus petit possible, vu la transpiration de l'ouvrier. Une ceinture en cuir est prévue aux deux extrémités de la plaque, que l'ouvrier de digue boucle autour de sa taille. [MOT](1) Pas de dénomation propre.(2) KRAMER & ROHDE: 68.
Coupe-queue (m.)
Outil à main utilisé par le maréchal-ferrant pour couper la queue au-delà du coccyx des chevaux de trait (1). Il est en forme de tenailles avec des bras relativement longs (environ 30-40 cm), avec ou sans poignées en bois. Une mâchoire est coupée en forme de U et est creuse de sorte que la lame de coupe s'adapte sur l'autre mâchoire; exceptionnellement, il est en bois (2). La queue est coupée juste après le sacrum afin qu'elle ne puisse pas repousser. La plaie est brûlée avec un brûle-queue. [MOT] (1) N.L.I.: S.v. brûle-queue, rapporte que la queue du cheval a été coupée après avoir subi un accident vasculaire cérébral. (2) STOQUART: 23.