ID-DOC: recherche générale

Ci-dessous, vous pouvez entrer un mot-clé général et effectuer une recherche générale.

??? Ce que signifient ces points d'interrogation? Ils vous signalent que nous connaissons ces outils mais pas leur dénomination française. Pouvez-vous nous aider?

N’hésitez pas à nous contacter si vous ne retrouvez pas un outil ou si vous rencontrez d’autres problèmes avec notre page de recherche.

Chercher: outil


Les résultats de recherche 301 - 350 1,345 résultats trouvés
Ciseaux à gazon (m.pl.)
Ciseaux permettant de couper facilement les bords d'un gazon, les endroits où l'on passe difficilement avec la tondeuse (par exemple le long de dalles, d'un arbre ou d'une clôture). Les ciseaux à gazon possèdent des lames longues (environ 14-20 cm), étroites, triangulaires situées dans le plan ou perpendiculairement au plan des branches courtes (15-20 cm). Une des lames reste immobile tandis que l'autre coupe. Il existe des ciseaux à longues branches (environ 70-80 cm) utilisés à deux mains, à lames perpendiculaires. Un autre modèle, à long manche, se termine sur le dessus par deux branches courtes et perpendiculaires actionnées d'une main. Une roulette est également placée derrière ou à coté des lames afin de pouvoir pousser l'outil. Il existe aussi un modèle analogue aux forces pour tondre les moutons. [MOT]
Cognée (f.)
La cognée (1). (1) Jadis, la hache à équarrir était appelée cognée et on parlait du charpentier de petite et de grand cognée pour distinquer le menuisier du charpentier. Actuellement, le terme cognée désigne surtout l'outil du bûcheron: le Grand Larousse Encyclopédique mentionne les deux acceptions mais parle d'un outil à fer étroit, donc de la hache de bûcheron.
Coin d'abattage (m.)
Le coin d'abattage est un coin en bois d'environ 30 cm de long qui est enfoncé dans la coupe lors de l'abattage d'arbres épais pour empêcher la scie de se coincer et faire tomber l'arbre dans la bonne direction. Habituellement, deux ou trois sont utilisés ensemble. Ces coins peuvent également empêcher la scie de se coincer lors de la coupe de l'arbre abattu en morceaux. Un coin à fendre est parfois utilisé à la place du coin d'abattage. [MOT]
Cloutière (f.)
Coeur (m.)
Le coeur se compose d'un tuyau métallique pointu (diamètre environ 0,5-1 cm), avec une poignée, pour couper des cercles, des cœurs, etc. Le coeur est pressé sur le sabot, jamais battue comme l'emporte-pièces du maroquinier. [MOT]
Cochoir (m.)
Coin à manche (m.)
Ce texte concernant le coin à manche ne peut être consulté qu'en néerlandais.
Compas droit à pointes sèches (m.)
Compas droit à pointes sèches (1) (1) Aussi compas à secteur.
Compas à rainette (m.)
Compas de charron (m.)
Le compas de charron est un bloc de bois à six côtés avec trois points de fer dans chaque plan. Ce compas sert à marquer le diamètre des moyeux afin de tourner et percer le bois. [MOT]
Compas à verge (m.)
Compas à ressort (m.)
Composteur (relieur) (m.)
Colonne de mouleur (f.)
Colombe (f.)
Clé pour serrage de formes (m.)
Coupe-bordure (à lame rotative) (m.)
Outil constitué d’un rouleau en caoutchouc et d’un fin disque en forme d’étoile (diam. env. 15 cm) dont les pointes glissent sur une plaque fixe (1), avec lequel on coupe les bords rectilignes du gazon. La partie travaillante est fixée dans un étrier. Celui-ci se termine par une douille dans laquelle s’emboîte un long manche (env. 120 cm). Jadis, on utilisait aussi un disque de fer finement dentelé ou non (2) (diamètre env. 26-28 cm; épaisseur env. 2-3 mm) tournant autour d’un axe et fixé à un manche de bois (cf. roulette de charron). Parfois, la lame est pourvue sur les deux côtés d’un disque (diamètre env. 16-18 cm; épaisseur env. 1,5mm), le tout relié par le centre. Ces disques servent de roues et évitent que l’outil ne pénètre trop profondément dans le sol (3). Contrairement au coupe-bordure  à lame fixe, le coupe-bordure à lame rotative coupe par rotation. Cf. également tranche-gazons. [MOT] (1) Comme des ciseaux dont les deux lames glissent l’une sur l’autre. (2) Selon DEBY (dans DAVID 1975a: 140), on...
Cordeau (jardinier) (m.)
Le cordeau de jardinier est une corde longue et solide (env. 3-4 mm d’épaisseur) dont une extrémité est fixée à un bâton pointu et le reste enroulé autour d’un autre bâton pointu ou d’un dévidoir. Le dévidoir consiste en une broche de fer ou de bois (env. 35-60 cm) sur laquelle tourne un cadre de fer ou de bois, pourvu ou non d’une manivelle. Le cordeau à marquer sert à tracer une ligne droite le long de laquelle le jardinier pourra bêcher, repiquer, planter, parfois aussi semer ou couper le gazon (voir coupe-bordure). [MOT]
Conscience pour bêche à cramponner (f.)
Une bêche à cramponner est enfoncée dans le sol avec le ventre, munie d'une conscience (1) servant de protection. Il se compose d'une plaque ovale en fer ou en cuir, généralement recouverte de tissu ou de paille à l'intérieur (2) et recourbée légèrement concave pour saisir facilement l'extrémité de la bêche à cramponner afin qu'elle ne glisse pas, et autour de la surface, cela vient en contact avec l'abdomen, le plus petit possible, vu la transpiration de l'ouvrier. Une ceinture en cuir est prévue aux deux extrémités de la plaque, que l'ouvrier de digue boucle autour de sa taille. [MOT] (1) Pas de dénomation propre. (2) KRAMER & ROHDE: 68.
Cordeau à marquer (m.)
Contre-dégorgeoir (m.)
Coin à fendre (m.)
Le coin à fendre (1) (1) Egalement ébuard pour le coin de bois (N.L.I.).
Cornette de sellier (f.)
Contre-bouterolle (f.)
Coupe-ananas (m.)
Coupe-bordure (m.)
Outil servant à couper les bords d'un gazon. Pour un travail de qualité, la coupe se fait le long d'un cordeau. Le fer est droit mais avec un peu d'habileté, il est possible de suivre des courbes. Le coupe-bordures a un fer en demi-lune (largeur 20-22 cm), fixé à un manche de bois ou de fer terminé en boule ou en T (ca 70-125 cm) au moyen d'une douille ou d'une soie (renforcée par deux languettes et une virole). Le dessus du fer est parfois replié à angle droit pour ne pas abîmer la chaussure de l'utilisateur. A ne pas confondre avec la tranche-gazons dont le fer, beaucoup plus puissant, est en forme de triangle. Cf. également coupe-bordure (à lame rotative) et lève-gazon. [MOT]
Coupe-boulons (m.)
Avec ce coupe-fil robuste, on peut couper des barres d'armature. L'armée utilise un modèle pliable pour couper du fil lourd ou des clôtures. Plus d'information technique sur nos pages version néerlandaises. [MOT]
Coupe-carreaux (m.)
Coupe-frites (m.)
Coupe-biscuit (m.)
Cordeau (maçon) (m.)
Cornet à saucisse (m.)
Coupe-cartouches (m.)
Coupe-ceinture de sécurité (f.)
Coupe-papier (m.)
Couteau en métal, en bois, en os, en ivoire ou en plastique (environ 20-25 cm de long), généralement en une seule pièce, avec une lame plate et étroite (environ 0,5-1 cm) qui se rétrécit vers l'extrémité. Le bord n'est pas net et la pointe est relativement émoussée. Avec un coupe-papier, vous pouvez facilement couper des enveloppes et des livres ouverts; il est inséré respectivement dans le pli de la couverture ou entre deux feuilles non découpées d'un livre puis découpé le long du pli. Parfois, le coupe-papier est équipé d'un couteau de poche à l'autre extrémité. Un autre modèle de coupe-papier a une lame tranchante comme un rasoir (environ 3 cm) dans un manche en plastique rectangulaire, qui ne dépasse pas 4 mm. Ce type de coupe-papier ne doit pas être confondu avec le plioir. [MOT]
Coupe-cigares (m.pl)
Les coupe-cigares sont un outil à main utilisé pour couper la pointe d'un cigare avant de l'allumer. Il peut s'agir de petits ciseaux (environ 6-10 cm) avec deux lames en forme de croissant, ou dont l'un a une découpe ronde et l'autre une coupe concave. Un autre modèle a une lame avec une découpe ronde - où la pointe du cigare s'adapte - et une lame de coupe droite qui peut être déplacée le long de la découpe en utilisant le principe du levier. Il existe également la possibilité de faire une découpe en forme de V à l'extrémité de la bouche du cigare. Parfois, ces derniers sont combinés avec un ouvre-coffret à cigares ou font partie d'un couteau de poche. [MOT]
Coupe-paille (m.)
Un coupe-paille permet de couper du foin pressé (voir aussi scie coupe-foin). Qu’ou on peut ensuite manier à l’aide d’une fourche à gerbes. Il présente une lame plate dont la partie tranchante est creusée en son centre d’une incision en forme de V (1); un repose-pied est fixé perpendiculairement sur la lame ou la (longue) douille. Le manche de bois (env. 100 cm) est droit. A distinguer de la molette à gazons. [MOT] (1) Il existe aussi des modèles à double incision en V. Selon SELLENS: 268, il pourrait aussi s’agir d’une molette à gazons.
Clé mâle (f.)
Coupe-ficelle (m.)
La coupe-ficelle
Coupe-muselet (f.)
Le fil autour du bouchon d'une bouteille de champagne est coupé avec ce coupe-muselet. Les mâchoires sont très courtes, car le fil est contre la bouteille et il n'y a donc pas beaucoup de jeu entre le fil et la bouteille. Les ciseaux à champagne font parfois partie du dégoudronneur. [MOT]
Clé pour écrous de roues (f.)
Clé pour patins à roulettes (f.)
Coupe-oeuf "coc" (m.)
Coupe-pain à levier (m.)
Coupe-softboard (m.)
Le coupe-softboard (1) est un outil à main pour couper les panneaux softboard. La forme rappelle celle d'un rabot, bien que ce ne soit pas un rabot. Dans la plupart des modèles, un guide est fourni au centre, dans lequel une lame peut être fixée à un angle. Un espace creux est prévu à cet effet. L'ensemble est fixé par des vis latérales. Le panneau softboard était un matériau de construction populaire dans les années 1950 et 1960 et se compose de feuilles de fibres pressées, utilisées, entre autres, comme panneaux de plafond. Avec cet outil, on pouvait découper des plaques sur mesure et couper un biseau pour obtenir une forme en V entre deux plaques connectées. [MOT] (1) Pas de dénomination propre connu en français.
Coupe-queue (m.)
Outil à main utilisé par le maréchal-ferrant pour couper la queue au-delà du coccyx des chevaux de trait (1). Il est en forme de tenailles avec des bras relativement longs (environ 30-40 cm), avec ou sans poignées en bois. Une mâchoire est coupée en forme de U et est creuse de sorte que la lame de coupe s'adapte sur l'autre mâchoire; exceptionnellement, il est en bois (2). La queue est coupée juste après le sacrum afin qu'elle ne puisse pas repousser. La plaie est brûlée avec un brûle-queue. [MOT] (1) N.L.I.: S.v. brûle-queue, rapporte que la queue du cheval a été coupée après avoir subi un accident vasculaire cérébral. (2) STOQUART: 23.
Coupe-oeuf (m.)
Coupe-pomme (m.)
Le coupe-pomme est un ustensile de cuisine pour évider une pomme et la diviser en quartiers en même temps. Les pales (8 à 14) reposent comme des rayons dans une roue (environ 10 cm de diamètre), avec la perceuse comme moyeu. Le cadre circulaire en aluminium a deux poignées. Le coupe-pomme est placé sur une pomme et poussé vers le bas.Voir aussi le coupe-ananas. [MOT]
Coupe-rondelle (m.)
Coupe-spirale (m.)