ID-DOC: recherche générale

Ci-dessous, vous pouvez entrer un mot-clé général et effectuer une recherche générale.

??? Ce que signifient ces points d'interrogation? Ils vous signalent que nous connaissons ces outils mais pas leur dénomination française. Pouvez-vous nous aider?

N’hésitez pas à nous contacter si vous ne retrouvez pas un outil ou si vous rencontrez d’autres problèmes avec notre page de recherche.

Chercher: outil


Les résultats de recherche 101 - 150 1,326 résultats trouvés
Balayette (f.)
Bêche à recouvrir (v.)
Outil propre à la culture en planches, à fer large et plat (env. 25-35 cm), tranchant oblique et manche de bois en T (env. 75-100 cm). Fer, douille et manche sont dans le même plan. Le tranchant et le manche forment un angle de 70° environ. La bêche à recouvrir existe aussi bien en version « droite » que « gauche ». Dès que le grain a germé (1), on bêche avec cet outil le sol séparant les lignes et on en répand la terre de manière à ce que les jeunes plants soit protégés contre les vents violents et le gel. Contrairement à la bêche de jardinier et au louchet, la fer de la bêche à recouvrir est tenu perpendiculairement devant les pieds et on travaille en avançant. A distinguer de l'outil similaire du briquetier, carrelier et tuilier. [MOT] (1) Selon V.A.W.P: 3.182, la bêche à recouvrir est également utilisée dans la culture des bulbes.
Battoir à linge (m.)
Dans le passé, le lavage proprement dit était effectué après la cuisson du linge. La lessive et la saleté déjà dissoute, ainsi que les dernières taches ont dû être enlevées avec du savon. Cela a été fait à la main seul, sur une planche à laver ou avec un battoir à linge (environ 30 cm sur 10 cm). Ce dernier est un batteur en bois en forme de puce - à distinguer de la tapette à bouchons et du battoir à repasser en bois - utilisé pour battre le linge, qui était placé sur une pierre ou une planche. [MOT]
Bédane (pour métal) (m.)
Ciseau entièrement métallique d'environ 20 à 50 cm de long pour couper une rainure étroite dans une plaque métallique pour faciliter la rupture ou dans un fer à cheval où les trous pour les clous en fer à cheval seront enfoncés. Le bédane pour metal a une coupe assez étroite (environ 9-13 mm) qui est meulée à un angle d'environ 60 °. Cela vous permet de travailler avec une assez grande profondeur. L'ensemble est généralement rectangulaire en section transversale. A distinguer du bédane pour pierre. [MOT]
Bêche mécanique (f.)
Batte (f.)
Batte de vannier (f.)
Pour plus d'information technique sur la planette du vannier on peut consulter cette page en version néerlandaise. Voir aussi la clé de vannier. [MOT]
Bêche de fond (f.)
Bêche de jardinier (v.)
Aujourd’hui, il s’agit d’une bêche avec fer plus ou moins rectangulaire ou triangulaire, environ un tiers plus long que large (env. 27 x 18 cm), fixé dans le prolongement d’un manche à boule, en T ou en D (1). La dimension du fer détermine la force nécessaire au soulèvement et au déplacement de la motte (2). Le fer de la bêche de jardinier est parfois pourvu d’un repose-pied qui évite à l’utilisateur d’user ses chaussures. Exceptionnellement, une allonge est fixée au-dessus du fer pour utiliser l’outil comme louchet (3). Jadis, la bêche était entièrement en bois. Elle était alors ferrée. Les dimensions et la forme du fer pouvaient varier fortement. En Irlande, il existait même des bêches asymétriques (4). La bêche de jardinier est utilisée pour bêcher le jardin ou les champs, pour transplanter les plantes et pour creuser (5). [MOT] (1) La longueur de l’outil varie d’une région à l’autre. Ainsi, on utilise en Belgique des bêches de 110-120 cm de long et en Italie des outils de 160 à 210 cm (voir p. ex. CENCELLI...
Bédane (pour pierre) (m.)
Le bédane pour pierre est un lourd ciseau en métal (300-400 gr) au tranchant étroit pour percer les trous de quille dans la pierre naturelle. L'ensemble est de section rectangulaire ou octogonale. À distinguer du bédane pour métal. [MOT]
Bédane crochu (f.)
Le bédane crchu est un ciseau courbe qui sert à creuser des trous étroits comme les trous de serrures. Le biseau est très net pour offrir le moins de résistance possible. [MOT]
Binette (f.)
Outil ressemblant à la houe, mais en plus léger (environ 500-800 g); par ailleurs, la binette présente un manche plus long (environ 120-150 cm). La binette permet au jardinier de briser la surface du sol afin de déraciner les mauvaises herbes et/ou de réduire l'évaporation. Contrairement à la houe, qui agit par percussion, la binette est tirée dans le sol. Cf. également serfouette, petit sarcloir, râtissoire, cultivateur à main. [MOT]
Bédane à ferrer (m.)
Bineuse à main (f.)
La bineuse à main sert à trancher les racines des mauvaises herbes entre les lignes de plantes cultivées; on l’utilise aussi parfois pour émietter la croûte de surface de la terre, de manière à permettre une meilleure circulation de l’air et à lutter contre les remontées d’eau par capillarité (et donc contre le dessèchement). Elle consiste généralement en deux roues métalliques (diam. env. 35 cm), chacune munie à son axe d’une tige qui maintient une plaque de métal, juste derrière elle, à bonne hauteur. Ces deux plaques trapézoïdales sont reliées par un étrier et pourvues de 2-3 rainures dans lesquelles on visse des couteaux ou ratissoires en oblique et à la largeur souhaitée. On pousse le tout devant soi au moyen de deux bras de bois (env. 130 cm). Il existe aussi des bineuses à main à roue unique, avec lesquelles on sarcle l’intervalle entre deux lignes de plantes, cela contrairement à ce qui se passe avec le modèle à deux roues, qui travaille de part et d’autre d’une ligne. De nos jours, on trouve...
Blaireau (m.)
Brosse pour appliquer le savon à raser avant de se raser avec un rasoir couteau ou un rasoir de sûreté. Un blaireau se compose d'un faisceau de poils de blaireau (1), de poils de porc (autrefois aussi de crin de cheval), de soie ou de nylon collés dans un manche en corne ou en os, bois, métal, bakélite ou plastique. La partie travaillante est conique ou sphérique. Le blaireau est d'abord humidifiée avec de l'eau chaude et frottée sur le pot de savon à raser solide avec des mouvements circulaires. Lors de l'utilisation d'un bâton de rasage, il est frotté sur la barbe pour être rasé et porté à une légère couche de mousse avec le blaireau humide. De la crème ou du gel à raser est vaporisé sur le blaireau humide. La brosse est tenue de manière à saisir la base des cheveux avec vos doigts. La crème à raser est appliquée sur les poils de la barbe avec des mouvements de va-et-vient ou avec des mouvements de pompage et de torsion (2). [MOT] (1) Les poils de blaireau doux ont une capacité d'absorption élevée. (2) DE BROUWER...
Boucharde (f.)
La boucharde est un marteau à tête allongée (environ 10-20 cm de long, 2-5 cm de large) en acier trempé avec des dents pointues en forme de pyramide sur les deux faces et un manche en bois (environ 30-40 cm), pour aplatir la pierre naturelle. Cette technique s’appelle le bouchardage. À partir du 17e siècle, la boucharde a été utilisé pour la pierre dure, jamais pour la pierre tendre ou le marbre. Comme les dents s'usent rapidement, il existe des modèles à tête interchangeable. L'inconvénient de cet outil est qu'il provoque parfois des fissures qui accélèrent l'altération de la pierre. Voir aussi le ciseau boucharde. [MOT]
Bondonnière (f.)
Billot (m.)
La viande et les légumes peuvent être hachés sur une planche à découper ou sur un billot. Ce dernier est un morceau de tronc d'arbre scié en croix (environ 30 à 60 cm de diamètre; environ 13 à 50 cm d'épaisseur) - souvent le trou de l'arbre - éventuellement avec trois jambes en dessous. Habituellement, il est en bois de hêtre. [MOT]
Bisaiguë (f.)
Bisaigle (f.)
Bistouri (m.)
Ce couteau était à l'origine en acier, plus tard en acier chromé ou en acier inoxydable. Lame et poignée se composent d'une seule pièce ou sont assemblés en un tout. Dans le premier cas, la lame doit être affûtée régulièrement, dans l'autre cas, vous avez des lames remplaçables qui sont attachées au manche. La lame peut être droite, convexe ou incurvée avec un bord tranchant comme un rasoir. La longueur de la lame varie entre 1,5 et 6 cm. La lame coupe sur un ou les deux côtés et a une pointe arrondie ou très tranchante. Il est utilisé par le chirurgien et le vétérinaire pour effectuer avec précision des coupes fines et profondes pendant la chirurgie. Cet outil à main est également utilisé par le restaurateur de peinture qui gratte et lisse le mastic appliqué sur les espaces de la peinture. Voir aussi le taille-plume et le couteau de poche. [MOT]
Bondax (m.)
Le bondax (1) du charpentier. (1) Tire-boucler(s) (également tire-boucher: RUMPF 1 UNVERZAGT: 3. 566; tire-boucles: (N.L.I.) désigne-t-il le bondax ou le piochon? JOUSSE 1627: 2,4 (également 1751:9) et DIGEON: 69 parlent de bisaiguë et de tire-boucler. Il s'agirait donc bien de deux outils différents. Pour le premier auteur, il servirait "pour dégauchir le dedans des mortaises". Cela laisserait supposer qu'il s'agit du bondax puisque le piochon sert à creuser la mortaise.
Bouvet à plat (v.)
En concernant cet outil du carrossier, pous pouvez lire cet article en anglais. [MOT]
Bouterolle (f.)
Bouche-bouteille (f.)
Outil à main pour pousser ou frapper un bouchon dans une bouteille. Il peut s'agir d'un cylindre creux en bois ou en métal qui s'effile vers le bas à l'intérieur et avec une tige à l'intérieur pour le taraudage. Le bouchon précuit est mis dans le bouchon de la bouteille par le haut et enfoncé dans la bouteille par un puissant coup sur le dessus de la tige. La tige peut également être reliée à un double levier. En poussant les deux poignées vers le bas, la tige pousse le bouchon dans la bouteille, qui est pris par l'extrémité en forme de V sur chaque poignée. Le modèle avec un tire-bouchon est pratique. Le bouchon est placé dans le tire-bouchon et placé sur le goulot de la bouteille; ses mâchoires sont adaptées à la forme d'un bouchon. Ensuite, le levier qui est attaché à l'un des bras du tire-bouchon est enfoncé. Par exemple, une tige pousse le bouchon à travers la mâchoire du tire-bouchon dans la bouteille. Cette tige peut être vissée ou retirée, selon la longueur du bouchon. Les modèles plus lourds peuvent être...
Bouvet à rainure (m.)
Bouvet à languette (m.)
Brosse à cirer (f.)
Une brosse à cirer est utilisée pour polir les parquets. Il s'agit d'une brosse à poils courts située sous une plaque rectangulaire en métal fixée à un long manche (environ 1,30 m), en bois ou en métal. Lorsque le parquet ciré est presque sec, il est frotté avec une brosse à cirer jusqu'à ce qu'il soit beau et brillant. [MOT]
Brosse à abeilles (f.)
Brosse à blanchir (f.)
Brochoir (m.)
Le brochoir est un marteau (300-600 gr) avec une tête ronde et plate et une goupille fendue qui ressemble beaucoup au marteau à panne fendue du charpentier mais qui se distingue par sa griffe qui est généralement plus courte et plus courbée. Le maréchal-ferrant utilise ce marteau pour clouer le fer à cheval - quand il s'adapte parfaitement au sabot après plusieurs chauffages et martelements. Les clous doivent être martelés vers l'extérieur pour ne pas blesser la chair du pied. Les griffes sont utilisées pour riveter les clous qui dépassent du sabot. [MOT]
Brise-glace(s) (f.)
Brosse à tonneaux (f.)
Brosse utilisée dans une brasserie pour poncer et laver les tonneaux à l'intérieur (1). La partie travaillante est en bruyère, fanons, etc. et fixée à un manche en bois (environ 100 cm). [MOT]
Brosse à suède (f.)
Brosse à lessiver (f.)
Buttoir à main (m.)
Petite charrue métallique tirée à la main, composée d’un double versoir formant un angle d’environ 45°, d’une douille (1) et d’un manche (env. 140 cm). Le buttoir à main est utilisé au potager pour butter les lignes de plantes cultivées (pommes de terre, céleris, chicons, asperges…), c’est-à-dire pour les rehausser avec de la terre prise dans les intervalles entre lignes. Le but est d’éviter l’excédent d’eau au pied du végétal, de garder le col de certaines plantes enterré pendant leur croissance ou de faciliter la récolte (2). Voir aussi bineuse à main. [MOT] (1) La partie travaillante permet parfois d’y adapter un manche multifonctionnel (COENEN: 2). (2) S.v. charrue, le Grand Larousse encyclopédique (Paris, 1960) signale qu’un outil de même forme était utilisé pour déterrer les anguilles de sable à marée basse.
Brosse à pocher (f.)
Brosse utilisée dans la peinture au pochoir pour appliquer la peinture dans les zones découpées du pochoir consistant en lettres, chiffres ou décorations. Vous pouvez également éclabousser de la peinture avec, en combinaison avec une grille à pochoir. Le brosse à pocher consiste en une brosse ronde et droite de poils de porc blancs fermement courts (environ 2 cm) (largeur d'environ 0,4 à 3,7 cm), partiellement entourée d'un manchon métallique dans lequel, de l'autre côté, un court (environ 6 cm) bâtons de manche en bois. [MOT]
Burin (m.)
Brosse à vinyle (f.)
Brosse à vinyle en velours.
Chaquitaclla (f.)
La chaquitaclla (1) est un outil agricole typique des Andes dans le sud du Pérou et dans le nord de la Bolivie. L'homme l'utilise pour ameublir le sol resté longtemps en jachère, en faisant basculer les mottes - comme avec la laya espagnole -, après quoi la femme plante les tubercules de pommes de terre et les enfouit avec ses mains (2). Il n'est pas rare qu'un groupe d'hommes travaillent côte à côte; dans ce cas, ils font basculer une bande de terre en une fois. Bâton à fouir au départ, la chaquitaclla s'est dotée d'une extrémité métallique tranchante, d'une poignée courbe ou droite et d'un repose-pied. Le manche est long d'environ 1 à 1,5 m et épais d'environ 6 cm. Le repose-pied se compose de deux bâtons d'environ 20 cm de long attachés parallèlement entre eux à environ 45 cm de haut. Poignée et repose-pied sont fixés au manche à l'aide de lanières de cuir de lama ou de bovin. En cas de travail sur des pentes escarpées, une poignée placée plus bas - près du repose-pied - est plus pratique pour...
Cale pour manoeuvre de wagons (f.)
Cale en bois ou en métal - aujourd'hui en plastique - généralement avec une surface supérieure concave et une poignée en bois ou un support métallique. La cale est placé contre la roue d'un véhicule ou d'un chariot pour le ralentir ou l'arrêter. Les cales d'arrêt pour les voies ferrées sont réalisés selon le plan en chêne ou en orme; la tige (environ 90 cm), en frêne ou en acacia (1). [MOT] (1) ''Kleine houten voorwerpen'': 3.
Casse-sucre (m.)
Chalumeau (orfèvre) (m.)
Chassoir (m.)
Cheville d'assemblage (f.)
La cheville d'assemblage sert à assembler de lourdes mortaises et tenons. C'est une tige en forme de cône en fer d'environ 20-30 cm sur laquelle une aile avec un trou est forgée. Plus d'information technique sur cette page en néerlandais. Voir aussi le piton de secours. [MOT]
Chasse-mouche (f.)
La chasse-mouche est constitué d'une queue de cheval attachée à une tige de 20-30 cm. Avec cet outil, les mouches sont chassées lors du ferrage ou du soin de chevaux nerveux. L'outil se distingue de la tapette à mouches qui tue les mouches. [MOT]
Chasse-clou (m.)
Le chasse-clou (1) (1) repoussoir; rebousse (N.L.I.).
Cercle de bâtissure (m.)
Cisaille à ardoise (f.)
Au lieu d'utiliser un marteau d'ardoisier et une enclume de couvreur, les ardoises peuvent également être coupées à la taille avec une cisaille à ardoise. Ce sont des ciseaux avec une mâchoire inférieure plate qui s'incline vers le bas et dans laquelle se trouve un évidement rectangulaire dans lequel s'insère la mâchoire supérieure. L'ardoise est placée sur la mâchoire inférieure et en fermant les ciseaux un morceau de l'ardoise est coupé. De cette façon, on peut continuer à couper le long de la même ligne pour enlever un morceau complet de l'ardoise. Il y a souvent une saillie sur l'un des bras qui empêche la main de glisser vers l'avant lors de la coupe. Il existe également des modèles fixes avec une saillie tranchante qui peut être frappée dans le bord du toit. [MOT]
Cisaille à osier (f.)
Cisaille à pied (f.)