ID-DOC: recherche générale

Ci-dessous, vous pouvez entrer un mot-clé général et effectuer une recherche générale.

??? Ce que signifient ces points d'interrogation? Ils vous signalent que nous connaissons ces outils mais pas leur dénomination française. Pouvez-vous nous aider?

N’hésitez pas à nous contacter si vous ne retrouvez pas un outil ou si vous rencontrez d’autres problèmes avec notre page de recherche.

Chercher: outil


Les résultats de recherche 351 - 400 1,338 résultats trouvés
Gravelet (m.)
Grattoir (tonnelier) (m.)
Hache de boiseur de mine (f.)
Le boiseur de mine travaille tout le bois de la mine avec sa hache (1). Il s'agit d'un outil à main d'environ 1 à 1,2 kg avec généralement une poignée incurvée (environ 40 cm) dont le bord (environ 6 cm; le fer riveté est plus large: environ 9 cm) en diagonale opposée au tige. Le fer est composé d'une ou deux pièces. Dans le premier cas, il est asymétrique en haut et se termine parfois à l'opposé de la lame par un marteau carré. Dans l'autre cas, une lame rectangulaire est rivetée sur une pièce en forme de U. Ce dernier sert d'oeil. [MOT] (1) Le mot dialecte (h)apiète, utilisé par FELLER & TOURET: 79 et RUELLE: 8, ne désigne pas seulement la hache du mineur. Voir par exemple BAL 1949: 112.
Herse à bras (f.)
Petite herse tirée par l’utilisateur lui-même pour aérer, émietter et égaliser la couche supérieure du sol bêché ou labouré. Elle est également utilisée pour épandre des engrais et enfouir les semences. Cette herse se compose d’un cadre de bois ou de fer, le plus souvent triangulaire, dans lequel des dents rondes, carrés ou losangées (env. 12-16 cm) sont fixées perpendiculairement, la distance entre elles est parfois réglable (1). Selon la pente ou la direction de la traction, elles pénètrent de 1 à 7 cm dans le sol. La corde de traction est fixée à un angle du cadre et tirée au moyen d’un bâton transversal ou d’une bandoulière (2). Voir aussi râteau de jardin et ratissoire avec râteau. [MOT] (1) P. ex. Manufrance: 697. (2) P. ex. Manufrance: 697.
Herminette droite de charpentier (f.)
L'herminette droite de charpentier.
Herminette creuse de charpentier (f.)
Herminette de sabotier (f.)
Herminette de tonnelier (f.)
Lardoire (f.)
Pour tirer de petites lanières de bacon dans un rôti maigre, vous pouvez utiliser une aiguille à larder ou une lardoire. Ce dernier a une lame longue (environ 30-40 cm) et étroite de forme semi-cylindrique avec une pointe acérée, fixée dans un manche en bois ou en plastique. Une bande de bacon ou de la graisse réfrigérée est placée dans le plateau après que la lardoire ait été coupée à travers la viande. Lorsque vous retirez la lardoire, elle est retournée et la graisse reste dans la viande. La lardoire utilisée sur les gros morceaux de viande aurait un ressort et un levier pour couper les lanières et les maintenir en place (1). En règle générale, l'aiguille à brider et la lardoire sont conservées dans un ensemble de 2 aiguilles et 12 à 15 poinçons de différentes tailles (2). [MOT] (1) "Nouveau Larousse ménager": 693. (2) CHANCRIN & FAIDEAU: 736.
Lève-vitre (m.)
Le vitrier peut facilement soulever une grande fenêtre avec un lève-vitre. Il a une tige (environ 20 cm) avec une lame rectangulaire, épaisse (environ 2-3 cm) avec un côté droit et un côté incliné qui y sont attachés. L'outil est glissé sous le verre avec le côté incliné vers le bas; une fois sous le verre, la tige est poussée vers le bas et le verre remonte. Le lève-vitre peut être monoxile ou en plastique avec une poignée en bois. [MOT]
Lève-cadre (m.)
Lancette (pour saignée) (f.)
Jabloire (rabot) (f.)
Houe à galets (f.)
La houe à galets
Lardoire (f.)
Maillet de sabotier (m.)
Le maillet du sabotier est un marteau en bois lourd et rond avec un manche court. Il est utilisé pour frapper la gouge de sabotier et ainsi découper grossièrement l'intérieur du sabot. [MOT]
Main de fer (f.)
Mains de géant (jardinier) (f.)
Marque à beurre (f.)
Mandrin-capsuleur (m.)
Le mandrin-capsuleur (1) est un outil du tonnelier qui place une capsule - c'est-à-dire un capuchon métallique avec des chevilles au fond (2) - sur le bout d'un tonneau de vin, de sorte qu'il soit scellé et prêt pour le transport. L'outil est frappé avec un marteau et la capsule est enfoncée dans le tonneau de vin. [MOT] (1) VERDIER: 215. (2) La capsule peut être marquée de la marque (numéro) du vendeur ou de motifs liés à la viticulture, comme une grappe de raisin. Les capsules jaunes sont utilisées pour le vin blanc, tandis que les capsules rouges sont utilisées pour le vin rouge (BRUNET 1925: 262).
Marteau à battre les faux (m.)
Marteau à double panne (env. 400-600 g) et court manche de bois (env. 20 cm). Le marteau à battre les faux compose avec l’enclumette de faucheur l’outillage servant à aiguiser la lame de la faux ou de la sape en la martelant pour qu’elle s’effile. Lors de ce travail, le faucheur frappe sur la lame, toujours dans le sens du tranchant, en veillant à ce que le marteau tombe parallèlement à la lame et au tranchant. A distinguer du marteau à avoyer, plus léger et muni d’un plus long manche. [MOT]
Marque (briquetier) (f.)
Les briques, les tuiles et les tuiles (voir marque (briquetier) du potier) sont parfois marquées de caractères, généralement des lettres faisant référence au fabricant. Cela se fait avec un tampon en forme de marteau. [EMABB]
Marque (briquetier) (potier) (f.)
Martoire (f.)
Marteau de différentes formes, dont certains modèles ressemblent beaucoup à un marteau de menuisier. La broche, qui peut être perpendiculaire à ou dans le même sens que la tige (1), est en forme de coin ou remplacée par une sphère (2). L'outil pèse entre 100 et 1300 g (3). L'ajusteur, mais aussi le forgeron, le réparateur automobile et même le menuisier utilisent la martoire pour toutes sortes de travaux. L'orfèvre utilise une martoire avec une broche convexe pour mettre en place l'incrustation métallique dans ce qu'on appelle le parquet (4). A distinguer du marteau à forger qui est plus lourd. Voir aussi l'enclumette de faucheur. [MOT]
Moette (f.)
L'agriculteur peut arracher les mauvaises herbes à racine pivotante comme les chardons à l'aide d'une moette. C'est une grande pince en bois (environ 90 cm) dont les mâchoires sont souvent crantées pour améliorer la prise. On saisit la base de la plante et on l'arrache doucement. Les racines sont souvent très profondes et se brisent facilement. Il est donc préférable de réaliser cette opération lorsque le sol est très humide et qu'il offre un peu moins de résistance. Cf. également arrache-chardon et échardonnoir. [MOT]
Masse (f.)
La masse est un marteau en métal lourd (jusqu'à 15 kg) avec manche long (jusqu'à environ 80 cm) pour toutes sortes d'utilisations. Il est utilisé par de nombreux artisans. Le carrier s'en sert pour frapper des cales et des quilles dans la roche. L'outil est à distinguer du marteau de maçon, qui est plus léger et a une poignée plus courte. [MOT]
Moine (charpentier de navire) (m.)
La moine (1) est utilisée pour enfoncer et retirer des clous lourds, des boulons et des clous à goujon et est principalement utilisée par le charpentier de marine. C'est un marteau pointu en métal lourd sur un long manche. La pointe est droite et a la forme d'un cône tronqué. L'outil est frappé avec un marteau ou une masse.Voir aussi le chasse-clou. [MOT] (1) ZWIERS: 1.323.
Mesure de cuisine (f.)
Marteau-piolet (m.)
Ouvre-coffret (m.)
L'ouvre-coffret à cigares est un outil manuel avec lequel on peut ouvrir une boîte à cigares. Il a une lame plate, arrondie et émoussée avec une petite encoche sur le côté et une poignée droite. Avec l'extrémité arrondie, vous coupez la bande de papier autour du couvercle de la boîte en vrac et avec l'encoche vous soulevez l'ongle. Dans certains modèles, il existe également une tête de marteau pour enfoncer le clou. Parfois, l'ouvre-boîte à cigares est combiné avec des coupe-cigares. Le même outil est utilisé pour ouvrir les boîtes avec des pelles (1). L'ouvre-coffret à cigares peut également faire partie d'un couteau de poche. [MOT] (1) Paul Duflos. Outillage pour le travail du bois. Tarif nr. 5. 1920: 13 marteaux-couteaux pour primeurs.
Ouvre-pot de peinture (m.)
Le peintre en bâtiment et le bricoleur utilisent un ouvre-pot pour soulever le couvercle des pots de peinture hermétiquement scellés pour permettre à l'air d'entrer et d'ouvrir la boîte. L'ouvre-boîte à peinture est une tige métallique plate (environ 10-15 cm) dont l'extrémité (environ 1 cm) est repliée et amincie pour un accès plus facile sous le couvercle. La tige sert alors de levier du premier type. Si l'extrémité n'est pas repliée, elle aura la forme d'un tournevis plat et / ou d'un crochet. Les modèles légèrement plus courts sont pourvus d'un anneau pour mettre plus de pression, parfois ils sont combinés avec une perce-boîte ou un décapsuleur. [MOT]
Ouvre-bocal (pour bocaux à conserves) (m.)
Palette à essorer le beurre (f.)
Ramassé de la baratte, le beurre extrait doit être pétri pour élaborer le babeurre. Ce pétrissage peut se faire à la main ou avec une palette à essorer le beurre. Il s'agit d'un outil à main en bois avec une lame plate et nervurée et une poignée droite ou en forme de T. [MOT]
Moulin à muscade (m.)
Pelle de chauffeur (f.)
Pelle rectangulaire en fer (environ 30 cm de long) avec une poignée en D en bois (environ 70-80 cm). Il est utilisé par le chauffeur lors du remplissage de la chaudière d'une installation de chauffage ou d'une machine à vapeur, et par le briquetier, du four. Il a des bords surélevés pour que les charbons ne tombent pas lors du pelletage. Voir aussi la pelle à charbon à main et la pelle à charbon. [MOT]
Pelle de maçon (f.)
Pelle légèrement concave à coupe droite, en tôle d'acier. Habituellement, il n'y a pas de poignée sur la tige, mais une poignée en T se produit également. La pelle de maçon sert à enlever le sable, le gravier, la pierre concassée, etc. être déplacé. L'archéologue utilise la pelle de maçon pour gratter de très fines couches de sol afin de rendre les traces visibles. Voir aussi escoupe. [MOT]
Pelle à grain (f.)
Pelle en bois (environ 150 cm de long) utilisée pour remuer le grain et pour verser celui-ci dans la trémie du tarare ou dans des sacs. La partie travaillante est longue d'environ 35 cm et large de 30 cm, est creuse et fixée sur le manche au moyen de chevilles ou de boulons. Cf. également main (à grain) et écope à grain. A distinguer de la pelle de malteur. [MOT]
Pelle à sable (f.)
Pelle monoxile (saule) avec une lame légèrement trapézoïdale et des coins arrondis, avec laquelle le briqueteur ramasse le sable de rivière sec dans une brouette. Le sable doit garantir que l'argile ne colle pas aux outils en bois. La pelle à sable du briquetier se distingue de la pelle à écoper. [EMABB]
Pelle à chaufferette (f.)
Pelle à tarte (f.)
La pelle à tarte
Pelle à remuer les terres (f.)
La pelle à remuer les terres
Pelle à frites (f.)
Pilon à pommes de terre (bétail) (m.)
Après avoir retiré du chaudron où ils ont été bouillis (voir louche à pommes de terre), les pommes de terre, navets, betteraves et autres légumes destinés à l’alimentation du bétail et les avoir transvasés dans une cuve, on les écrase avec un pilon à pommes de terre. Il s’agit d’un pilon en bois ou en fer existant sous diverses formes. Cela peut être une pièce de bois ronde plus mince en haut qu’en bas ou une grille ronde (env. diam. 13-15 cm) reliée à un manche (env. 55-80 cm) par un élément en forme de fourche (env. 20-25 cm) et une soie ou une douille. On rencontre aussi des pilons forgés en forme de S. Cf. également presse-purée. [MOT]
Pince à bouchon fileté (f.)
Pince à borne polaire (f.)
Avant de réinstaller les pinces sur les pôles, par exemple, d'une batterie de voiture, il est souhaitable de les nettoyer d'abord avec la pince à borne polaire (1), c'est-à-dire de retirer l'acide de batterie piégé, et de les élargir légèrement pour s'assurer qu'ils atteignent suffisamment le pôle de la batterie. [MOT] (1) Pas de dénomination propre connu.
Pince à blanchir les fils émaillés (f.)
Pince à rôti (f.)
Le couteau avant permet de serrer un morceau de rôti, de sorte qu'il puisse être coupé facilement. Les mâchoires sont assez grandes, larges et arquées. Ils sont constitués de barres régulièrement espacées les unes des autres. Vous pouvez couper entre les barres avec un couteau pour obtenir des disques de même épaisseur. Voir aussi la fourche à trancher et le couteau à trancher. [MOT]
Pince à patisserie (f.)
Le boulanger ou le client prend les pâtisseries du comptoir avec une cuillère ou avec une pince à pâtisserie. Ses mâchoires sont 3 à 5 cm de large et parfois ouvertes. Les pinces se ferment autour de la pâte lorsque les bras sont fermés. Les bras ne sont pas croisés. [MOT]
Pison (m.)
Piochon (m.)