ID-DOC: recherche générale

Ci-dessous, vous pouvez entrer un mot-clé général et effectuer une recherche générale.

??? Ce que signifient ces points d'interrogation? Ils vous signalent que nous connaissons ces outils mais pas leur dénomination française. Pouvez-vous nous aider?

N’hésitez pas à nous contacter si vous ne retrouvez pas un outil ou si vous rencontrez d’autres problèmes avec notre page de recherche.

Chercher: outil


Les résultats de recherche 701 - 750 1,386 résultats trouvés
Fourche à bêcher (f.)
La fourche à bêcher (1) est un outil à main pourvu de dents larges, plates ou à section triangulaire, généralement au nombre de quatre (2). La partie travaillante et le manche en T, en D ou à boule (env. 80-100 cm) sont reliés l’un avec l’autre par une soie – consolidée par un manchon –, une douille ou deux clavettes. Les pointes des dents, légèrement recourbées vers l’avant, sont soit en forme de ciseau soit pointues. La partie travaillante s’élargit vers le bas. Un autre modèle présente en haut de celle-ci une large bande pleine permettant de soulever et de retourner les mottes plus facilement. La fourche à bêcher est utilisée pour travailler ou émietter un sol rocailleux ou collant (3) ou pour l’engraisser. Au potager, cet outil abîme, moins que la bêche de jardinier, les racines de la plante lors du repiquage. Pour les mêmes raisons, le jardinier donne la préférence à cet outil pour arracher les plantes grimpantes et les arbrisseaux . Une fourche à bêcher un peu plus longue est utilisée...
Fourche à arracher les betteraves (f.)
Outil servant à arracher les betteraves sucrières. Il est composé de deux fortes dents (environ 15 cm) fixées au moyen d'une douille ou de deux languettes à un manche en T ou en D lorsqu'il est court (environ 30 cm), et droit, lorsqu'il est long (environ 1,20 m). Ces dents sont courbées en leur milieu et distantes d'environ 5 cm (voir fourche à déplanter les chicorées witloof). L'outil à manche court est enfoncé dans le sol et poussé vers le bas d'une main, tandis que l'autre tire sur les fanes de la betterave. Lorsque le sol est lourd, on utilise la fourche à long manche dont le fer est équipé d'un repose-pied horizontal. Dans ce cas, l'outil est enfoncé dans le sol comme une bêche à arracher les betteraves, le reste de l'opération restant identique. La fourche à ramasser les betteraves est un tout autre outil. Cf. également pince à betteraves et crochet à betteraves. [MOT]
Fourche à fumier (f.)
Dans l’étable, le fumier est rassemblé en petits tas à l’aide d’une fourche à fumier (1). Celle-ci sert aussi à charger et à épandre cet engrais. Le jardinier l’utilise quant à lui pour épandre le compost. La fourche à fumier présente 4 à 6 dents de fer rondes ou carrées, pointues et légèrement courbées (env. 30-35 cm) et un manche de bois ou de fer droit (env. 80-150 cm), terminé ou non par une poignée en T ou en D. La partie travaillante est reliée au manche par une douille, une soie ou deux clavettes (2). A distinguer de la fourche à arracher les pommes de terre, qui a des dents plus courtes (env. 20-30 cm), larges, plates ou de section triangulaire. Les dents de la fourche à fumier sont aussi un peu plus courbées. Voir aussi crochet à fumier. [MOT] (1) Selon V.A.W.P.: 3.69, l’outil sert aussi à aérer la litière. (2) P. ex. LOGAN: 50.
Fourche à déplanter les chicorées witloof (f.)
Outil servant à déplanter les chicorées witloof (Chicorium intybus L. var foliosum) (1). Il possède deux dents courtes (environ 25 cm) courbées en leur milieu - la distance séparant les dents est d'environ 2 cm et fixées à un court manche en bois en forme de T (2) ou de D (environ 30 cm).  En tirant la fourche plantée derrière l'endive, on déterre facilement la plante. Voir aussi fourche à arracher les betteraves, fourche à récolter les chicons. [MOT] (1) D'après SIMON 13, "l' arrachage se fait à la bêche, à la fourche ou à la charrue". (2) La poignée en T n'est pas toujours au milieu du manche.
Fourche à ramasser les betteraves (f.)
Après l’arrachage (voir bêche à arracher les betteraves, fourche à arracher les betteraves, pince à betteraves et bident à betteraves), on ramasse les betteraves avec une fourche à betteraves. La fourche à betteraves possède 5 ou 6 dents courbées distantes de 5-6 cm sur une largeur de 25-35 cm, se terminant par des boules qui empêchent d’abîmer trop les betteraves pendants l’opération. Le fer est généralement fixé par une douille à un manche en bois en T ou en D (env. 100 cm). A distinguer de la fourche à ramasser les pommes de terre qui possède plus de dents (env. 8-12). [MOT]
Fourche à arracher les pommes de terre (f.)
On peut arracher les pommes de terre à l'aide d'une bêche de jardinier, d'une houe, d'un croc à pommes de terre ou d'une fourche. Celle-ci possède quatre dents larges et plates dotées d'extrémités pointues (environ 20-30 cm de long) et fixées à l'aide d'une douille à un manche en de T ou en D (environ 1 m). Pour ramasser les pommes de terre, on utilise une fourche à ramasser les pommes de terre, dont les dents sont beaucoup plus proches les unes des autres et se terminent en petites boules afin de ne pas abîmer les tubercules. A distinguer de la fourche à bêcher. Cf. également fourche à fumier. [MOT]
Fourche à trancher (f.)
Lorsque vous pré-coupez un gros morceau de viande avec un couteau à trancher, vous pouvez tenir cette viande avec une fourche à trancher. Il a des dents assez longues (environ 7 à 10 cm) - généralement trois - des dents robustes et un manche en plastique, bois, corne de cerf, acier inoxydable, argent ou ivoire. Entre la lame et le manche, il y a généralement un protège-main pour protéger les doigts si le couteau devait glisser; souvent il y a aussi un bâton pliant pour que la fourchette ne pénètre pas trop profondément dans la viande. Voir aussi la pince à rôti. [MOT]
Forme à couper pour tuile d'aération / Forme à couper pour tuile à pigeons (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/forme-a-couper-pour-tuile-daeration-forme-a-couper-pour-tuile-a-pigeons?lang=nl>
Fourche à cailloux (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/fourche-a-cailloux?lang=nl>
Fourche à désoperculer (f.)
Fourchette à désoperculer (f.)
Fourche à foin / fourche à gerbes (f.)
La fourche à gerbes / fourche à foin est une fourche à 2 à 3 – parfois 4 – dents rondes ou carrées, pointues, légèrement courbées, de fer ou d’acier (env. 15-30 cm; espacement: env. 7-20 cm), fixées par une douille, une soie ou deux clavettes à un manche de bois de longueur variable (env. 100-300 cm). Il peut également s’agir d’une simple branche fourchue (1). Le paysan donne la préférence à la fourche à deux dents pour hisser les gerbes sur la charrette lors de la récolte ou pour les faire passer de la charrette à la grange. Le modèle à trois dents est généralement utilisé pour retourner le foin. (voir aussi râteau à foin (à main)). Il existe également un modèle double avec une rangée de 3 dents en bas et une rangée de 2 dents en haut pour ramasser le foin en javelles (2).[MOT] (1) P. ex. ROBERT: 8-20. (2) Ce modèle double est aussi vendu sous le nom de fourche à foin javeleuse.
Fourche à ramasser les pommes de terre (f.)
Après l‘arrachage, on ramasse les pommes de terre à l’aide d’une fourche à ramasser les pommes de terre (voir fourche à arracher les pommes de terre et croc à pommes de terre). Celle-ci présente 8 à 12 longues dents courbes relativement peu espacées (env. 2-3 cm) sur une largeur d’env. 25-35 cm, pourvues aux extrémités de boules ou reliées par une lamelle, ce qui permet de moins abîmer les tubercules. Les dents sont fixées sur un manche en T ou en D à l’aide d’une douille (env. 1 m). Il arrive que les dents soient sciées à une longueur d’environ 20 cm. L’outil est alors utilisé pour ramasser les déjections des chevaux et des vaches dans la prairie. A distinguer de la fourche à ramasser les betteraves qui présente moins de dents (env.5-6) et de la fourche à cailloux qui possède quatre dents de section carrée. Voir aussi louche à pommes de terre. [MOT]
Fourchette de service (f.)
Avec une fourchette de service, on peut facilement servir des saucisses, des pommes de terre, ... Il se compose d'une poignée compressible en forme de U, dont une extrémité se termine par deux dents pointues. À l'autre extrémité se trouve une plaque avec deux trous où les dents de la fourche peuvent être insérées. Quand on pousse une saucisse ou quelque chose de similaire sur la fourchette et la serre fermement, elle est glissée par la plaque coulissante qui glisse vers l'avant. La pelle à tarte fonctionne de la même manière. [MOT]
Fourche à fagots (f.)
La fourche à fagots
Fourche à récolter les chicons (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/fourche-a-recolter-les-chicons?lang=nl>
Fourquet (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/fourquet?lang=nl>
Fourche d'abattage (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/fourche-dabattage?lang=nl>
Fourchette à griller (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/fourchette-a-griller?lang=nl>
Gratte (f.)
Essentiellement un outil de peintre, la gratte à manche est parfois utilisé pour gratter le bois en douceur, pour nettoyer l'intérieur d'un tonneau, pour finir des produits de poterie, etc. Il s'agit généralement d'une plaque de métal triangulaire (5-14 cm) avec une tige de métal au milieu de la surface qui colle dans un manche en bois. L'un des côtés peut être arqué. L'outil diffère de la plane à queue en ce que le plan de la lame et celui de la pièce usinée sont perpendiculaires l'un à l'autre. Voir également le grattoir à vitre et le grattoir à écume. [MOT]
Grattoir à vitre (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/grattoir-a-vitre?lang=nl>
Grattoir (de bureau) (m.)
Il existe différents modèles de ce grattoir. Ils sont utilisés au bureau notamment pour gratter les lignes de crayon ou les taches d'encre du papier. Voir aussi taille-plume. Plus d'information technique sur la page en version néerlandaise. [MOT]
Grattoir (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/grattoir?lang=nl>
Grattoir de tapissier (m.)
Avec le grattoir de tapissier, vous pouvez facilement couper le papier peint le long du socle et du plafond, le long des cadres de portes et de fenêtres, autour des interrupteurs, etc. La poignée et le support de cet outil à main forment une pièce. Une lame de rasoir remplaçable est fixée dans le support (4,5 cm sur 2 cm) à l'aide d'une ou plusieurs plaques métalliques et d'une vis. La poignée est en bois, en aluminium ou en plastique. Voir aussi le couteau de tapissier. [MOT]
Grattoir à écume (m.)
Dans la production de gueuze, les levures sauvages s'installent lors du refroidissement du moût bouilli par contact avec l'air extérieur. Ensuite, le brasseur transfert le moût dans des fûts en bois où il continue de fermenter pendant un à trois ans (1). Avec le grattoir à écume, un grattoir en fer plein avec un long manche (environ 110 cm), la mousse qui déborde est grattée des bâtons. Voir aussi la gratte. [MOT] (1) Le résultat de la fermentation est le lambic.
Gratte-joints (m.)
Outil à fer plat en forme de L (environ 7 cm sur 7 cm), biseauté du côté intérieur et extérieur, et fixé dans un manche en bois ou en plastique. Cet outil est utilisé au jardin pour enlever les mauvaises herbes entre les dalles et les pierres (cf. également doigtier de jardinier). On peut l'utiliser en le tirant vers soi ou en le poussant. Avec le dos de la lame, on peut aussi gratter la terre d'une bêche ou d'une pelle. Cf. également crochet à désherber. [MOT]
Grattoir (tonnelier) (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/grattoir-tonnelier?lang=nl>
Gravelet (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/gravelet?lang=nl>
Grattoir pour grilles à reine (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/grattoir-pour-grilles-a-reine?lang=nl>
Griffe de jardinier à manche long/griffe de jardinier à manche court (f.)
Contrairement au cultivateur (main), qui est tiré de façon continue, la griffe est actionnée par à-coups, ce qui lui permet d’ameublir la surface du sol. Elle est plus étroite (env. 5-10 cm) et donc surtout destinée aux espaces réduits séparant les lignes et les légumes du potager. La griffe est pourvue de 3 à 5 dents rondes et pointues (celle du milieu dépassant les autres) et d’un manche de bois ou de plastique (env. 20-140 cm) avec douille. Si le manche est long, le jardinier travaille debout; s’il est court, le travail s’effectue penché ou accroupi. Un autre modèle présente de grosses (env. 0,5 cm) dents plates, disposées en une rangée, reliées au manche par une soie. On le distingue d’un modèle tout en métal, utilisé en quincaillerie pour retirer des clous d’un tas (1). Enfin, il existe un modèle à deux dents larges (env. 1 cm) et plates et longue soie (env. 35 cm) introduite dans un manche de bois (env. 15 cm). Voir aussi serfouette, fourche de fleuriste, émietteur et crochet à...
Greffoir (m.)
Le greffoir est un couteau à tranchant droit ou légèrement courbé. La lame en acier, fixe ou pliante, a une longueur variant entre 5 et 7 cm. Elle est fine et très tranchante, tandis que la pointe est émoussée. L'outil sert à couper le greffon ainsi que le porte-greffe. Il existe également un greffoir de plus grande taille à lame courbée (environ 6-8 cm de long) se terminant par une pointe tranchante. Ce greffoir, à ne pas confondre avec le gratte-joints, peut aussi servir de serpette de jardinier. Pour l'écussonnage, une méthode de greffe où des bourgeons sont transférés sur une autre plante, il existe un greffoir particulier, à savoir l'écussonnoir. Pour les greffes en fente, on utilise souvent un greffoir à coin. Spécialement en viticulture, on utilise un coupe porte-greffes que l'on visse solidement sur un plan de travail ou une tablette (1). Enfin, le greffoir est également utilisé pour couper les boutures avant de les mettre en terre ou dans l'eau. Voir aussi couteau de poche et...
Griffe de bûcheron (f.)
La griffe de bûcheron sert à marquer les arbres à abattre en coupant une bande d'écorce, ainsi que pour indiquer - lors du déchargement d'un navire - le nombre de poutres d'un radeau (1). La griffe de bûcheron a une lame en métal avec une extrémité en forme de U et un manche en bois ou en corne de 10-15 cm. Un côté du U est tranchant (cf. griffe de sabotier, rainette de charpentier, couteau de saignée). Certaines griffes de bûcheron ont une lame pliable et un protège-main. Voir aussi la rainette de maréchal. [MOT] (1) JANSEN: 117.
Griffe de zingueur (f.)
La griffe de zingueur est un couteau que le zingueur et le couvreur utilisent pour couper la tôle de zinc. Il se compose d'un arbre en acier en forme de crochet avec une surface de coupe à l'extrémité. Il peut être fixé dans une poignée en bois ou entièrement en métal. Le couteau peut également être réglable. Dans ce cas, il est allongé avec une surface de coupe oblique sur le côté court. Il est vissé dans un support métallique qui se colle dans une poignée. Voir aussi le coupe-carrelage avec pointe. [MOT]
Greffoir à coin (m.)
Le greffoir à coin est utilisé lors d'une greffe en fente sur des branches ou tiges relativement épaisses. Il se compose d'un manche en bois dans lequel est plantée une forte lame d'environ 8-10 cm de long. Le dos de celle-ci mesure 0,4-0,9 cm d'épaisseur et son tranchant est droit ou concave. Son extrémité, courbée vers le bas ou vers le haut, constitue un autre coin dont le tranchant est perpendiculaire à la surface de la lame (1). On place la lame sur la section de la branche ou de la tige et on frappe dessus à l'aide d'un maillet. L'autre coin, à savoir celui qui se situe à l'extrémité de la lame, est planté dans la fente ainsi obtenue; il maintient la fente ouverte pendant l'implantation du greffon. [MOT] (1) Exceptionnellement, les deux coins peuvent se situer sur la même surface (DU BREUIL: 103).
Gouge de sabotier (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/gouge-de-sabotier?lang=nl>
Gibelet (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/gibelet?lang=nl>
Griffe de jardinier rotative (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/griffe-de-jardinier-rotative?lang=nl>
Houe (f.)
Outil à lame rectangulaire, en demi-cercle, triangulaire ou en forme de coeur, fixée à un manche droit selon un angle de 30° à 80°. Souvent, la lame, qui peut être de bois ferré ou de métal, est reliée au manche par un oeil ou une douille, dans certains cas, par une tige en col de cygne. Le manche peut-être mi-long (environ 100-120 cm); dans ce cas, l'utilisateur se tient droit. Il peut également être court (environ 50-60 cm) et on travaille courbé ou à genoux (1). Dimensions et formes varient grandement et sont adaptées à la destination. On utilise la houe pour retourner le sol, creuser des rigoles (2), butter les pommes de terre (voir aussi buttoir à main), récolter les pommes de terre (cf. également fourche à arracher les pommes de terre et croc à pommes de terre), planter les arbres etc. Certaines houes (à manche court) sont des outils composés: la houe proprement dite est combinée avec un fer de hache. Cet outil est utilisé pour creuser des rigoles dans les prairies et pour déssoucher....
Herse à bras (f.)
Petite herse tirée par l’utilisateur lui-même pour aérer, émietter et égaliser la couche supérieure du sol bêché ou labouré. Elle est également utilisée pour épandre des engrais et enfouir les semences. Cette herse se compose d’un cadre de bois ou de fer, le plus souvent triangulaire, dans lequel des dents rondes, carrés ou losangées (env. 12-16 cm) sont fixées perpendiculairement, la distance entre elles est parfois réglable (1). Selon la pente ou la direction de la traction, elles pénètrent de 1 à 7 cm dans le sol. La corde de traction est fixée à un angle du cadre et tirée au moyen d’un bâton transversal ou d’une bandoulière (2). Voir aussi râteau de jardin et ratissoire avec râteau. [MOT] (1) P. ex. Manufrance: 697. (2) P. ex. Manufrance: 697.
Herminette droite de charpentier (f.)
L'herminette droite de charpentier.
Jabloire (rabot) (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/jabloire-rabot?lang=nl>
Hampe de poseur de lignes (f.)
La hampe de poseur de lignes
Griffe de maçon (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/griffe-de-macon?lang=nl>
Crochet à gerber (m.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/halmenhaak?lang=nl>
Herminette de sabotier (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/herminette-de-sabotier?lang=nl>
Herminette de tonnelier (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/herminette-de-tonnelier?lang=nl>
Houe à galets (f.)
La houe à galets
Lève-gazon (m.)
Outil fait d’une lame métallique (env. 25x25 cm) de forme variable – triangulaire, hexagonale, en forme de goutte, de croissant, de cœur – montée sur une tige courbée (env. 30 cm), pourvue ou non d’un anneau, se terminant par une douille dans laquelle on emboîte un manche droit ou légèrement courbe à boule ou en T (env. 100-150 cm). La lame est donc parallèle au sol, tandis que le manche forme avec la partie travaillante un angle d’env. 135°. Il existe aussi un modèle nettement plus lourd dont le manche est plus long et se termine par une poignée en T de 50-60 cm de large, qui repose sur la cuisse de l’ouvrier (1). Le lève-gazon est un outil que l’on pousse et qui sert à lever des gazons, c.à.d. des mottes couvertes d'herbe (env. 30x15 cm et 10-12 cm d’épaisseur), après les avoir découpées verticalement à l’aide d’une molette à gazons, d’une hache à dégazonner ou d'un tranche-gazons. Parfois, une deuxième personne tire l’outil au moyen d’une corde (2) Les gazons étaient notamment utilisés...
Levier à crochets (m.)
Le levier à crochets sert à tirer des arbres, à arracher des souches, parfois à pousser à flot une péniche échouée (1). Il se compose d'un levier en bois ou en métal (environ 150-400 cm) auquel est attaché, à une certaine distance de l'extrémité, une corde, un câble ou une chaîne servant de point d'appui (a) et pouvant être attaché(e) à un point fixe. À l'opposé de ce point d'appui, de part et d'autre et à égale distance de celui-ci, on trouve deux courtes chaînes (parfois des câbles ou des cordes) pourvues d'un crochet (b + c). Ces crochets peuvent être fichés dans un des maillons d'une longue chaîne (d) qui sera attachée à l'arbre à abattre. Lorsque l'on fait tourner le levier en direction de l'arbre, un des crochets (b) s'en rapproche tandis que l'autre (c) s'en écarte. On peut alors ficher le crochet (c) dans un maillon de la longue chaîne. Ensuite, le levier est tourné dans la direction opposée. Le crochet (b) s'écarte de l'arbre et le crochet (c) s'en rapproche. On peut décrocher...
Lancette (pour saignée) (f.)
Ce texte ne peut être consulté qu'en néerlandais <https://www.mot.be/resource/Tool/lancette-pour-saignee?lang=nl>
Lève-vitre (m.)
Le vitrier peut facilement soulever une grande fenêtre avec un lève-vitre. Il a une tige (environ 20 cm) avec une lame rectangulaire, épaisse (environ 2-3 cm) avec un côté droit et un côté incliné qui y sont attachés. L'outil est glissé sous le verre avec le côté incliné vers le bas; une fois sous le verre, la tige est poussée vers le bas et le verre remonte. Le lève-vitre peut être monoxile ou en plastique avec une poignée en bois. [MOT]